Portugal et Monténégro: PTO-MTO Travel se voit bien en tour-opérateur

Production
PTO/ MTO Travel, c'est deux dirigeants et une commerciale en France: Sébastien Goninet, Natacha Demoux et Laurent Maingot.

Le réceptif spécialisé groupes sur le Monténégro et le Portugal veut s’attaquer au marché des individuels. En France, MTO-PTO a embauché Natacha Demoux (ex-Amslav) pour démarcher les distributeurs. MTO-PTO prépare une brochure pour 2021 avec une plus large gamme de destinations.

 

Pour les 10 ans de MTO Travel, ses dirigeants, Laurent Maingot et Sébastien Goninet se voient bien compléter leur offre sur le Monténégro. De réceptif spécialisé sur le circuit, les deux anciens d’Adora Voyages ont déjà commencé à proposer des solutions packagées. Le marché groupes représente néanmoins 95% de leur activité (voir encadré ci-dessous). Pour présenter d’ici 2021 une offre à la carte, ils préparent une brochure multi-destination.

 

Elargir l’offre de destinations

Bien installé comme réceptif sur deux destinations: le Portugal et le Monténégro, MTO-PTO Travel veut s’ouvrir à la Slovénie et à la Roumanie d’ici 2020. Pour travailler leur spécialité locale dans la région, ses dirigeants voudraient aussi renforcer leur offre Albanie et étoffer la Croatie « un peu en à la carte ». Sans pouvoir jouer la complémentarité de saison, MTO/ PTO voudrait déjà se développer via une brochure individuelle. « Une étape obligatoire avec un service à la carte pour être connu du grand public », ambitionne Laurent Maingot.

 

Une petite production pour individuels

Au fait des exigences et préférences (culinaires) de la clientèle française, les deux dirigeants voudraient « renforcer l’existant » sur le Monténégro. Un pays où ils ont réussi à convaincre les hôteliers locaux d’opter pour le « all inclusive ». La production maison et le site Web auront besoin auparavant d’un coup de neuf. Avec quels investissements?  Rien n’a été encore dévoilé mais nul doute que le réceptif compte d’abord sur ses ressources propres.

 

Au Monténégro, comme au Portugal d’ailleurs, MTO Travel propose déjà des autotours « sur une semaine à 10 jours ». Avec trajet direct depuis la France (Paris, Lyon…) à bord de Transavia ou Montenegro Airlines. Sur le Portugal, PTO Travel est engagé en Algarve sur l’hôtel Albufeira Sol 4* vendu aux groupes et par ailleurs Naya Club chez Voyamar. Le réceptif-TO s’engage aussi sur une chaîne charter  (Paris, Lyon…) avec des vols baladeurs d’avril à juin en Embraer de 120 sièges.

 

Parmi des produits un peu originaux -nuit en couvent ou chez l’habitant au Portugal-, MTO  propose également au Monténégro l’hiver à la montagne pour « faire du ski en famille ». C’est moins une destination balnéaire que de randonnée dans la moyenne montagne. « 25% du territoire monténégrin est classé en parcs nationaux, souligne Sébastien Goninet. Le pays mérite une visite. »

 

MTO/ PTO en chiffres

MTO Travel/ PTO c’est aujourd’hui 22 personnes et 20 M€ de chiffre d’affaires répartis en 10 M€ en France, 4M€ au Monténégro et 6M€ au Portugal (îles comprises). L’an dernier, le réceptif (et un peu TO) a traité 25.000 pax dont 15.000 au Portugal et à Madère et 10.000 au Monténégro.
L’agence MTO a été créée en 2009 au Monténégro avec un partenaire local. L’agence française a été immatriculée en 2011 et PTO a ouvert au Portugal en 2014. Le DMC « gère 5 hôtels-clubs pour des TO et opère des circuits pour 3 » d’entre eux. Il fournit transferts, vente d’excursions et représentants à destination.  MTO/PTO travaille avec des tour-opérateurs et des groupistes.

 

 

 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *