Pour continuer à séduire, Pouchkine Tours renouvelle sa production

Production

A l'occasion d'une conférence de presse organisée à Moscou, Pouchkine Tours (Salaün Holidays) a présenté sa nouvelle brochure qui sort tout juste de l'imprimerie. Leitmotiv : adapter les programmes aux envies des clients.
 
 A Moscou, en marge d'un voyage de presse, Olga Trineeva, directrice de Pouchkine Tours a présenté la production 2016 du tour-opérateur qui a fait voyager l'année dernière quelque 3500 touristes en Russie. "Nous devons toujours renouveler les propositions que nous faisons à nos clients", souligne-t-elle avant de mettre en avant quelques nouveautés comme la programmation du Rostropovitch, un bateau luxueux qui navigue sur la Volga : "Nous ne sommes pas les seuls à le commercialiser", souligne Olga Trineeva. Mais nous avons comme valeur ajoutée des visites comme celle du musée du Goulag et des beaux-arts à Moscou". De plus, la croisière est vendue en formule tout inclus. Pouchkine Tours programme aussi des circuits qui permettent aux clients de choisir leurs excursions et ainsi de payer moins. Citons, par exemple, le circuit "De kremlins en ermitage" qui permet de découvrir de Moscou et Saint-Petersbourg. Le tour-opérateur exporte son savoir-faire en Pologne, Biélorussie, Géorgie, Roumanie ou encore l'Ukraine. A Kiev, le TO propose une excursion d'une journée à Tchernobyl avec un déjeuner sur le site. Pouchkine Tours c'est aussi le voyage du siècle, une grande croisière routière de Brest à Vladivostok en Royal Class, soit plus de 15 000 km en 49 jours. La croisière 2016 est complète, les inscriptions pour 2017 sont lancées. Il faut compter près de 16 000 euros pour faire tout l'itinéraire mais il est possible de n'en réaliser qu'une partie. Pour Michel Salaün, patron du groupe Salaün, "c'est une vitrine du "savoir-faire" du tour-opérateur. A ce prix là, tout doit être parfait".

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *