Salaün lance un motorhome sur les routes de Norvège

Production

A l’occasion du salon mondial du Tourisme, qui débute jeudi Paris Porte de Versailles, le groupe Salaün fera découvrir aux visiteurs sa nouvelle acquisition, un motorhome commercialisé sous la marque Five Star.

Avec ses 12 m de long, customisé aux couleurs de la Norvège, le motorhome, nouvelle acquisition du groupe Salaün, ne passe pas inaperçu dans les rues de Paris.

Présenté en avant-première à quelques journalistes, l’engin sera exposé Paris Porte de Versailles tout au long du salon mondial du tourisme. Acheté d’occasion, « avec seulement 50 000 km au compteur », il a vocation à parcourir les routes de Norvège. « Nous pouvons aussi le louer pour des grands évènements comme des courses hippiques ou le Tour de France, explique Michel Salaün. Mais ce n’est pas la priorité, notre cœur de métier est de produire des voyages ».

Le motorhome peut accueillir jusqu’à six personnes en plus du conducteur francophone. Cuisine équipée, salon en cuir, télévision, douche, wi-fi… L’intérieur a des allures de suite présidentielle. Salaün a choisi la Norvège pour tester ce nouveau concept auprès de ses clients, « une destination adaptée à ce genre de voyage, l’intérêt n’étant pas de « bouffer » du kilomètre ».

Sans l’avion, sur une base de six passagers, le tarif est à partir de 1750 euros pour le circuit « La Magie des Fjords », du 5 au 11 juillet prochain. D’autres itinéraires englobent les îles Lofoten, le Cap Nord et, Oslo.

Michel Salaün n’est pas aujourd’hui en mesure de savoir si ce produit va rencontrer son public mais l’entrepreneur a déjà démontré que sa capacité à innover, aucun autre tour-opérateur ne propose ce genre de produit, lui réussissait. Ainsi, le prochain Brest-Vladivostok, « voyage du siècle » selon les lecteurs du Figaro, départ prévu le 14 mai, partira complet.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *