SeaFrance poursuit sa croissance à 2 chiffres

Les clients ont privilégié les voitures individuelles.
Les ventes sur le Web forment 45 % du volume d’affaires.
Le marché britannique stagne à cause de la concurrence.
La progression engagée par SeaFrance depuis le début de l’année s’est renforcée cet été. La catégorie qui a le plus participé à cette hausse est celle des passagers avec voiture individuelle car « les clients ont de plus en plus tendance à prendre leur véhicule particulier pour être libre sur place », souligne Kathy Fleta, directrice du pôle commercial et développement. « Les traversées avec autocars sont également en augmentation grâce au succès remporté par les journées découverte sur une journée », poursuit-elle. Le partenariat renforcé cette année avec Visit Britain et l’explosion des ventes sur Internet ne sont pas non plus étrangers à cette progression. « Que ce soit le site professionnel ou le site grand public, ils enregistrent tous les deux une hausse significative et les ventes par ce canal de distribution représentent 45 % du volume total. » La répartition, en revanche, manque aujourd’hui d’équilibre puisque sur la totalité des réservations sur le Web seuls 10 % émanent des agences de voyages. Un résultat que la compagnie tente d’améliorer à travers diverses actions de promotions et de formation. De l’autre côté de la Manche, les résultats sont moins satisfaisants que l’an dernier. La cause invoquée ? « La concurrence des compagnies low cost et un rapport livre-euro désavantageux. »

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *