Secrets de Voyages se relance avec les agences

Production

Repris depuis mai 2016 par François-Xavier de Boüard, ancien président du réseau De Boüard Voyages et de Selectour Afat, le TO de luxe prépare sa brochure 2017. Avec des commerciaux, un plan de communication, un nouvel outil technologique, etc.La parution de Secrets 2017, prévue début janvier, s'accompagnera d'un plan de communication grand public pour "aider les agences de voyages à vendre Secrets". Car "pour atteindre le succès, un secret doit être partagé" explique François-Xavier de Boüard. Les agences de voyages -qui représentent 60% à 70% du CA- vont être au cœur de la relance de la marque.
 
Réveiller la belle endormie
"Secrets a une vraie place sur le marché, il nous faut réveiller cette Belle au bois dormant" explique Nathalie Bueno, directrice générale. Déjà, elle recrute trois commerciaux "experts luxe" pour couvrir la France. Pour le Sud, c'est Maurizio Maggi (ex-One & Only) qui a rejoint la marque. "Nous finalisons avec les deux autres personnes", glisse Nathalie Bueno.
 
Entre 60 et 80 agences de voyages revendent régulièrement Secrets, et près de 250 ont travaillé avec le TO. "Il reste du potentiel en agences à réactiver. Un client peut entrer et demander un beau voyage d'exception, personnalisé (anniversaire, célébration…). Au cours du mois, de nouvelles agences du Sud nous ont déjà demandé des cotations et ont même signé des dossiers" ajoute-t-elle. Secrets est référencé chez Amex, Egencia, Havas, Manor, Prêt-à-Partir, Printemps Voyages, Tourcom et Thomas Cook.
 
Un nouvel outil technologique
"Secrets gagne de l'argent et nous voulons qu'elle continue à en gagner" souligne Nathalie Bueno. La marque a enregistré l'an dernier un chiffre d'affaires de 6 M€. Au plus haut, en 2008-2009, elle réalisait "11 millions d'euros". Sans vouloir donner trop de précisions, le président a indiqué qu'il s'était fixé un plan à cinq ans qui vise à "la pérennité" et à "la qualité" de la marque, pas au volume. 

Le TO va toutefois se doter d'un nouvel outil technologique. Déployé "à partir de demain" pour une première phase de test, il entrera dans la seconde phase le 15 octobre avec l'intégration de la production. "C'est un investissement important qui va nous apporter plus de fluidité" précise Nathalie Bueno.
 
Nouveautés Amérique latine en 2017
La nouvelle brochure que l'on appelle ici "magazine" a été repensée pour que "l'agent comme le client déambule". Des thématiques (famille, croisières maritimes et ferroviaires, villas) sont créées afin de marquer le positionnement de Secrets. D'autres sont en réflexion sous la houlette de Martine Santos qui prépare le passage de relais avec Valérie Gaillard (ex-Mille Lieux/ Akiou) nommée directrice de la production.
 
Directrice depuis 11 ans de Secrets, Martine Santos a décidé de se consacrer à des projets personnels et de goûter à la retraite. Elle aura néanmoins ouvert, pour la prochaine édition, le Costa Rica et le Pérou. Tandis que Sri Lanka et Bali sont relancés dans les "ID de voyages", les circuits privés de Secrets.
 
Cousu main et insolite
L'équipe de 7 personnes reste volontairement réduite. "A notre nouvelle adresse, nous recevons nos clients comme à la maison" indique Nathalie Bueno. Située sur le boulevard Péreire (17e arr.), l'"agence" se trouve en étage. "Secrets, c'est le luxe, le cousu main. 30% de nos ventes sont réalisées sur des produits hors brochure" précise la directrice générale.
 
Grâce aux liens tissés avec ses partenaires hôteliers, réceptifs, etc., l'équipe Secrets se fait fort de répondre à des demandes insolites. Tel ce client qui a voulu qu'on lui repeigne sa chambre d'hôtel dans une couleur qu'il préférait ou cet autre qui a fait poser une banderole sur un pont de Venise pour faire sa demande en mariage ou bien encore celui-là qui a fait réserver une chambre pour son chien dans un hôtel où l'on n'accepte pas les animaux. "Nous voulons faire connaître aux agences ce dont nous sommes capables" dit-elle.
 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *