Thomas Cook France: les repreneurs ont jusqu’au 22 octobre pour déposer leurs offres

Production

Le tribunal de commerce de Nanterre a ouvert mardi 1er octobre une procédure collective de redressement judiciaire pour Thomas Cook France.

L’objectif est « d’assurer la continuité de l’activité de l’entité française et d’avancer rapidement sur une solution de reprise sous la protection du tribunal » rappelle Thomas Cook dans un communiqué. Plusieurs « repreneurs potentiels sérieux du secteur du tourisme ont déjà fait part de leur fort intérêt pour Thomas Cook France, qui compte 780 collaborateurs, 172 agences de voyages en propre et réalise un chiffre d’affaires de 425 millions €. D’autres repreneurs potentiels pourraient également se manifester ».

La date limite de dépôt des offres de reprise est fixée au 22 octobre au soir. La prochaine date d’audience au tribunal de commerce de Nanterre est fixée au 5 novembre.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *