Thomas Cook France reste dans le rouge

Le groupe Thomas Cook a publié ses résultats 2016 avec un bénéfice net annuel réduit de moitié. La filiale française améliore ses résultats avec une perte comprise entre 8,6 M€ et 12,2 M€. L'hiver 2016-2017 se présente bien.
 

Il y a deux mois, Nicolas Delord, directeur général de Thomas Cook France, avait qualifié l'année 2016 de "bonne". A raison. La filiale française de Thomas Cook Group Plc a réduit ses pertes quasiment de moitié. Selon le communiqué financier du groupe, la réduction est "de £5 millions à £8 millions" (env. 5,8 à 9,4 M€) par rapport à l'exercice précédent qui s'était clos sur une perte de 18 M€. Sur cette large fourchette comprise entre 8,6 M€ et 12,2 M€ de perte, nous n'avons pas pu obtenir de précision de la direction de TC France.

Le communiqué du groupe Thomas Cook souligne la bonne performance de la France –et de la Russie- pour la région "Est/ Ouest" (Belgique, Pays-Bas, France, Russie, Pologne, Hongrie et République tchèque). Une région au résultat opérationnel en retrait néanmoins de 43% dû essentiellement à la chute de la demande en Belgique après les attentats de Bruxelles en mars.
 
Au global, le groupe enregistre sur l'exercice 2015-2016 un chiffre d'affaires stable (-0,29%)  à £7,812 Md (9,21 Md€) contre £7,834 Md (9,23Md€) l'an dernier. Le repositionnement du groupe en termes de destinations vers les îles espagnoles, au lieu de l'Egypte et la Tunisie a porté ses fruits, même si la baisse de la demande allemande vers la Turquie a affecté les résultats. Le bénéfice après impôts a, lui, réduit de plus de la moitié, à £9 M contre £19 M sur l'exercice précédent (10,61 M€ contre 22,41 M€).

Pour l'hiver 2016-2017, le groupe est engagé sur de gros volumes en Espagne et en  long-courrier. Il annonce des ventes en avance de 2% par rapport à la même période l'an dernier, soit 61% de la saison. Avec des résas en hausse de 2% mais sur des tarifs en baisse de 2%.
 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *