Thomas Cook : nette hausse des réservations pour l’été

Le voyagiste britannique Thomas Cook a annoncé jeudi que la prochaine saison d’été s’annonçait sous de bons auspices avec des réservations en hausse, même s’il est resté nettement dans le rouge au premier semestre.

 

Les réservations d’été sont en hausse de 12%, a indiqué le groupe dans un communiqué, en raison d’une forte demande pour des destinations comme la Grèce, Chypre, la Bulgarie ou encore la Croatie.

Thomas Cook fait part également d’une hausse des réservations en Egypte, même si la desserte de la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh, sur la mer Rouge, est toujours suspendue.

Le groupe note même que la demande s’améliore pour les voyages en Turquie, les réservations étant au même niveau qu’à la même période l’an dernier, alors que le pays a été la victime ces derniers temps d’une série d’attentats.

La demande en voyage a augmenté particulièrement chez les clients d’Europe du Nord et d’Europe continentale, et à un degré moindre chez les Britanniques.

Par ailleurs, les premières indications pour la saison d’hiver 2017-2018 sont plutôt encourageantes, avec une hausse des réservations de 1%, précise Thomas Cook.

Ces bonnes perspectives ne masquent pas des performances financières en demi-teinte, avec la publication d’une perte nette de 272 millions de livres au cours du premier semestre achevé fin mars. C’est légèrement mieux qu’un an plus tôt quand la perte atteignait 283 millions.  Le chiffre d’affaires sur la période a pourtant été en hausse de 12% à 2,994 milliards de livres, mais de seulement 3% à taux de change constants, grâce à une bonne saison d’hiver portée par l’Espagne.

« Thomas Cook a réalisé une bonne performance durant les six premiers mois de l’année. Les progrès que nous avons fait dans notre stratégie nous ont aidé à augmenter de 3% nos ventes, avec une solide demande des clients pour nos vacances malgré un environnement concurrentiel », a noté Peter Frankhauser, directeur général du groupe, cité dans le communiqué.

La stratégie de Thomas Cook consiste à se recentrer sur les attentes des clients, à développer sa propre gamme d’hôtels et à rassembler sous une même entité ses activités dans le transport aérien.

Publié par la rédaction avec l'AFP
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *