Thomas Cook prévoit en France un retour à l’équilibre en 2015

Production

Prévoyant un retour à l'équilibre en 2015, la filiale française du groupe Thomas Cook, selon l'AFP, a réduit sa perte à 18,7 millions d'euros contre 24 millions un an plus tôt. Par ailleurs, sur l'ensemble de ses marchés, "les réservations en ligne qui ont représenté 36% du total au cours de l'exercice achevé fin septembre contre 34% un an plus tôt, doivent passer à 50% en 2015". Le groupe Thomas Cook "a relevé la tête avec une perte annuelle divisée par près de trois, des objectifs révisés en hausse et un nouveau plan d'économies. A la bourse de Londres, précise l'AFP,  "le titre s'envolait jeudi matin de 13,25% à 173,5 pence  dans un marché en légère hausse de 0,09%". Le voyagiste a vu sa perte nette annuelle fondre à 199 millions de livres (238 millions d'euros) sur l'exercice achevé fin septembre contre 585 millions un an plus tôt. La nouvelle direction a "rationalisé la structure du groupe, réduisant le nombre de marques de 85 à 30 et les rassemblant sous un même logo (un coeur ensoleillé), et renforcé le poids d'internet au détriment des agences. Les réservations en ligne qui ont représenté 36% du total au cours de l'exercice achevé fin septembre contre 34% un an plus tôt, doivent passer à 50% en 2015.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *