TO spécialisés, Ceto et BSP confirment la reprise des USA

Le BSP, reprenant la billetterie vers les États-Unis de janvier à août, affiche une progression de 4 %.
Directours clôture aujourd’hui son bilan annuel avec un CA en hausse de 32 % sur cette destination.
Le consul américain confirme l’entrée en vigueur du passeport à lecture optique dès le 26 octobre 2004.
Se référant aux derniers chiffres communiqués par le BSP, le Visit USA Committee (Vusac) confirme le retour des États-Unis dans le cœur des touristes français. « Les résultats du BSP courant de janvier à août 2004 démontrent en effet une croissance de 4 % par rapport à la même période de l’année dernière », explique, ravie, Isabelle Gelée, la nouvelle présidente du Vusac. Ce retour en grâce de la destination révélé dans la billetterie aérienne se vérifie également du côté du Ceto (association des TO) qui enregistrait + 29,3 % en termes de forfaits vendus pour le seul mois de juillet 2004 (les chiffres du mois d’août ne sont pas encore connus). « De quoi retrouver le sourire après trois années plutôt maigres », rappelle la présidente qui note entre autres une confiance retrouvée chez les familles. Ce sentiment de satisfaction, nous le retrouvons logiquement chez les TO spécialisés qui, en moyenne, affichent des taux de progression oscillant entre 32 % et 40 %. En parfait accord avec cette tendance, Michel-Yves Labbé, président de Directours, clôture d’ailleurs aujourd’hui même son bilan annuel avec 32 points de plus sur cet axe. « Ma plus forte progression avec l’Asie et Dubaï », précise-t-il. Pourvu que ça dure. « Tout dépendra du résultat de l’élection présidentielle de novembre prochain », souligne Zacharia Ayoubi, directeur d’Allied/Tpro, principal réceptif américain basé à New York, qui en revanche ne voit pas de frein au tourisme dans le durcissement des mesures d’entrée sur le sol américain. Car c’est aujourd’hui que démarre le programme US-Visit qui prévoit donc la saisie par scanner des empreintes digitales et la prise d’une photo de toutes les personnes excepté les enfants de moins de 13 ans et les adultes de plus de 80 ans. Consul général des États-Unis à Paris, Donald Wells rappelle par ailleurs que le passeport à lecture optique baptisé « Delphine » sera exigé aux frontières dès le 26 octobre prochain. En attendant le passeport biométrique programmé pour le 25 octobre 2005. « Bien sûr si vous avez un passeport Delphine encore valable à cette échéance vous n’aurez pas à le changer », conclut-il.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *