Top of Travel : cap sur l’Amérique du Sud, la Russie, la Sicile et la France en 2020

Production
Yann Richard, directeur commercial de Top of Travel. Photo : Nathalie Ruffier.

Après une année 2019 quelque peu agitée, Top of Travel aborde 2020 avec optimiste. Au-delà de sa forte croissance sur la Jordanie et de son entrée réussie sur l’Égypte, le TO se déploie désormais sur l’Amérique du sud en partenariat avec Quimbaya et programme la Russie, la Sicile et la France. Objectif : passer de 50 % à 60 % en voyages de groupe d’ici 2023.

 

 

«Nous sommes très contents de passer en 2020» résume Yann Richard, directeur commercial de Top of Travel. Le TO a en effet vécu une année 2019 compliquée sur un marché en pleine réorganisation et fortement impacté par l’aérien. Il a en effet fallu gérer la mise à l’arrêt de 787max utilisés pour aller en Jordanie et l’arrêt de deux compagnies : Germania et Aigle Azur. La première l’a obligé à modifier son plan de vol pour retrouver les 2 000 sièges prévus depuis Toulouse sur Madère et la Croatie. La seconde devait assurer 1 200 sièges sur Madère en arrière-saison. Résultat, le TO qui aura fait voyager cette année 85 000 clients (45 % en Top Club, 35 % en circuits et séjours découvertes, 20 % en séjour) enregistre un chiffre d’affaires 2019 de 70 M€, soit un recul de 9 % par rapport à 2018 (77 M€). Concentrant un tiers de ses PAX, Madère caracole toujours en tête de ses destinations. Malte arrive en seconde position, Croatie/Monténégro en troisième et la Jordanie en quatrième. Mais c’est sur cette destination du Moyen-Orient que Top of Travel obtient la plus forte progression avec 3000 PAX déjà enregistrés en 2019.

 

 

Retour en force sur la Jordanie

 

«Nous rentrons aujourd’hui dans le top 10 des grands acteurs du Moyen-Orient»se félicite Cyril Roucout, directeur stratégie et développement du TO. Avec déjà 40 % de part de marché sur l’été et 30 % sur l’hiver en Jordanie, Top of Travel devient déjà le numéro 1 du Seto sur cet axe. Et avec 16 départs prévus en 2020 et trois nouveaux circuits, il escompte atteindre les 50 %. Son autre grande satisfaction ? Avoir réussi son pari en lançant l’Égypte en 2019. «Notre part de marché est à ce jour faible mais nous sommes déjà néanmoins dans le Top 5 des opérateurs» indique Yann Richard, directeur commercial du TO. Son objectif ? Atteindre 10 % de part de marché dès 2020. Et il s’en donne les moyens, avec parmi les actions commerciales prévues, un FAM Trip organisé du 23 au 27 novembre en partenariat avec Travel Évasion.

 

23 Hôtels Top Clubs et un Top Club Cruise

 

Pour 2020, Top of Travel s’appuie sur ce qui a déjà fait sa force en 2019 : ses 35 villes de départ, ses vols affrétés (utilisés par 90 % de ses clients), son positionnement BtoB, sa forte production groupe (50%) et ses Top Clubs qu’il décline en Top Clubs Cocoon avec animation plus soft pour favoriser la découverte de la destination par les clients. Aux deux nouveaux clubs programmés en Égypte, dont un « Cocoon » (le Mercure Luxor Karnak) et, grande nouveauté un « Cruise » (le Da Vinci), s’ajoutera en 2020 trois nouveaux Top Clubs. « Nous nous renforçons en effet sur la Bulgarie avec un deuxième Top Club, le 4-étoiles Holiday Park Golden Sand à Varna» indique Yann Richard.

 

Un business tiré par les groupes

 

Les deux autres nouveaux Top Clubs se situent sur deux destinations que le TO lance en 2020 : la Sardaigne avec le 4-étoiles Del Golfo de Marina di Sorso et la France avec le 3-étoiles La Font des Horts sur la presqu’île de Giens. «Nous avions une forte demande pour un tel établissement dans le Var, des autocaristes notamment» précise le directeur commercial. Enfin, le Top of Travel met désormais aussi le cap sur la Russie (avec une croisière Moscou Saint-Pétersbourg sur la Volga) et sur l’Amérique du sud. Il programme en effet, en partenariat avec Quimbaya, six circuits incontournables de neuf à onze jours dans six pays sud-américains, le Brésil, le Costa Rica, la Colombie, l’Équateur, le Panama et le Pérou. «L’année 2020 a l’air de bien partir» assure Yann Richard. Confiant, le TO escompte atteindre 78 M€ de chiffre d’affaires en 2020.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *