Top of Travel va chercher les familles en 2018

Production
Top of Travel: Helmut Stuckelschweiger, président, et Yann Richard, nouveau directeur commercial.

Le tour-opérateur s’est complètement relooké (logo, brochures, animateurs…) pour la nouvelle saison. Top of Travel segmente son offre clubs avec un concept revu. Le TO renforce ses équipes, les clubs enfants, les activités.

 

Top of Travel a 20 ans cette année et se paie un bon lifting. Déjà les brochures et le logo troquent la couleur orange pour un bleu-vert qui « rappelle le voyage et la découverte ». La signature passe de « tellement proche » à « des voyages qui rapprochent ». Et les couvertures des deux brochures sont « rajeunies, plus féminines », car « ce sont les femmes qui sont prescriptrices de voyage » rappelle Helmut Stuckelschweiger, PDG du tour-opérateur. A destination, dans les Top Clubs, les tenues des animateurs sont aussi modifiées, avec trois couleurs de t-shirt.

 

Deux formules de Top Clubs

Pour mieux segmenter son offre, Top of Travel fait une distinction entre ses 11 Top Clubs (classiques) et les 5 Top Club Cocoon. Destinés à une clientèle qui a envie de bouger davantage, ces clubs « Cocoon » sont proposés en demi-pension (possibilité de choisir le tout compris) avec plus de découverte. « Parce que les clients partent souvent en balade, le programme d’activités est plus soft » précise-t-il.

 

Dans les Top Clubs, le club enfant est retravaillé pour pouvoir accueillir 6 jours sur 7 durant les vacances scolaires les classiques trois niveaux, 4-8ans, 9-12 et plus de 12 ans. Il sera opérationnel dès Pâques 2018 avec des activités repensées notamment pour les ados.

Le TO a également ajouté le « pack découverte », une formule location de voiture, la prise en charge des enfants à l’heure du déjeuner (contre 2 jours par semaine dans un Top Club classique). L’ambiance y est plus zen. « A 90% les hôtels sont des 4 étoiles. » Le but de tout cela étant de développer le marché famille.

 

Des activités différentes

Top of Travel innove côté activités avec du jogging, des parties de molky ( sorte de pétanque scandinave), du paddle, de la  marche sportive. Les soirées sont aussi repensées. Trois soirs par semaine le TO proposera à ses clients de se réunir pour la bienvenue, de profiter d’une  thématique locale, ou une soirée surprise.

 

Pour les activités plus sportives, le « Top Explorer » est là. Cet homme ou cette femme est dédié aux activités découverte (équitation, danse…) accessibles à proximité du club. Il portera un t-shirt vert. Il est à la disposition des clients du TO. « Ce sont les clients, les stars, les vip de nos clubs, pas le prof d’aquagym » insiste le PDG.

 

« Nous avons revu le concept, maintenant nous allons nous atteler à tenir la promesse » a déclaré Helmut Stuckelschweiger, qui annonce recruter 40 animateurs supplémentaires cet été, soit un total de 120 personnes. La tâche est confiée à un responsable des clubs issu du terrain. Il recrutera des animateurs diplômés mais « on ne s’interdit pas de prendre des profils avec compétences sportives ou du spectacle ».

 

80% des hôtels où sont installés des Top Clubs ont moins de 200 chambres. Helmut Stuckelschweiger ne veut pas encore s’engager sur le label « Clubs de vacances – qualité garantie ». « J’attends de voir par exemple comment peut être valorisée la cohabitation dans une même brochure de clubs labellisés et d’autres qui ne le sont pas. » Top of Travel table sur 30 Top Club (classiques et cocoon) toujours en moyen-courrier en 2020.

 

Cap sur 80 M€ de chiffre d’affaires

 

Le patron de Top of Travel annonce une « excellente année » 2017, « en positif » et une année 2018 qui « a bien commencé ». L’an dernier, le TO a fait partir 90.000 pax, répartis à 50% sur les clubs, 35% sur les circuits et 15% sur les séjours. Cette année, il se fixe un objectif « ambitieux mais raisonnable de 80 millions d’euros de chiffre d’affaires, en hausse de 14% sur 2017 ». Et la tendance est bonne : le TO annonce des résas en hausse de 35% sur l’individuel et de 30% sur les groupes. Pour 2018, Top of Travel est engagé sur 100.000 sièges.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *