Tous les voyages à forfait sont suspendus jusqu’au 15 mai

Production
Tous les départs jusqu'au vendredi 15 mai sont reportés. ©Adobe Stock

Annulés dans un premier temps jusqu’au 30 avril, les départs sont de nouveau reportés jusqu’au 15 mai pour les TO membres du Seto.

 

Initialement prévue jusqu’au 31 mars puis jusqu’au 31 avril, la date fixant la suspension de l’ensemble des voyages à forfait vient d’être repoussée par le Seto au 15 mai 2020, en raison de la pandémie de Covid-19.

 

Plusieurs TO, dont Top of Travel et Asia, avaient dès lundi commencé à alerter les agences de voyages de ce report. Les deux TO suspendent même les départs jusqu’au 31 mai.

 

Depuis l’ordonnance signée par le gouvernement le 25 mars, les TO ont la possibilité de proposer à leurs clients, sur une période allant du 1er mars au 15 septembre 2020 inclus, un remboursement sous la forme d’une proposition de prestation identique ou équivalente, ou par le biais d’un avoir valable 18 mois, dans le but de sauvegarder la trésorerie des opérateurs tout en respectant le droit des consommateurs.

 

« Cette validité de 18 mois englobe 2 étés. Ce qui permet plus aisément aux clients de réorganiser leur voyage », avaient précisé le Seto et les Entreprises du Voyage dans un communiqué commun publié le 25 mars au soir.

 

A eux seuls l’an dernier, les 70 tour-opérateurs membres du Seto avaient fait voyager 6,3 millions de clients.

Les départs en croisières également reportés

 

Les compagnies de croisières commencent, elles aussi, à prendre les mêmes mesures. Ainsi, MSC vient d’annoncer l’arrêt de tous les départs sur l’ensemble de sa flotte jusqu’au 29 mai. La compagnie avait précédemment annoncé l’arrêt temporaire de tous ses navires dans le monde jusqu’au 30 avril.

 

Norwegian Cruise Line va dans le même sens et annonce la suspension volontaire de ses croisières jusqu’au 10 mai prochain. « La suspension prolongée concerne les voyages des compagnies Norwegian Cruise Line, Oceania Cruises et Regent Seven Seas Cruises pour les dates d’embarquement du 12 avril au 10 mai 2020 », indique la compagnie dans un communiqué publié le 31 mars.

 

A noter, par ailleurs, que le décret n° 2020-370 du 30 mars 2020 interdit, à partir du 31 mars, à tout navire de croisière de faire escale, de s’arrêter ou de mouiller dans les eaux françaises jusqu’au 15 avril 2020.

Publié par Céline Perronnet
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *