Travel Europe : cap sur Malte avec 6 000 sièges engagés

Le groupiste Travel Europe et sa filiale Visit Europe débarquent à Malte avec 6 000 sièges engagés pour le marché français dès leur première saison. Une ambition à la mesure de ce groupe autrichien qui affiche 119 M€ de chiffre d'affaires annuel au 31 mars 2016.
 "Je n'ai jamais vu pareil investissement d'un TO pour une première année à Malte" assure Robert Arrigo, réceptif maltais qu'a choisi Travel Europe (210 salariés, 12 bureaux en Europe) pour se lancer sur l'archipel maltais en 2016. Avec quelque 6 000 sièges affrétés pour le seul marché français et 2 000 pour l'Espagne, le TO autrichien, concepteur de voyages de groupes depuis 31 ans et propriétaire depuis 2009 de Visit Europe (voyages individuels) a en effet choisi de mettre d'emblée le paquet : "quand on lance une destination, l'idée est toujours de devenir le leader" explique sans détour Helmut Gschwentner, DG du groupe Travel Europe, lors de la conférence de presse organisée à La Valette le 5 mars. Malte ? Une destination à laquelle il avait pensé plusieurs fois. "Cela s'est finalisé lors du dernier Top Résa" indique le dirigeant. Les discussions déjà engagées avec Robert Arrigo lors du WTM 2014 (Londres) se concrétisent alors. "Ok, on y va ensemble" décide Helmut Gschwentner, qui ne regrette pas aujourd'hui sa décision. A l'heure où nombre de destinations se ferment, Malte offre une carte à jouer formidable : située à seulement 2h30 de Paris, la destination est safe ; son climat est doux et agréable toute l'année et son patrimoine culturel richissime. Et la capitale, La Valette, future capitale européenne de la culture 2018, célèbre en effet cette année les 450 ans de sa création par les Chevaliers de l'Ordre de Malte. En 1566, cet ordre puissant pose la première pierre de ce qui deviendra une ville magnifique baptisée du nom du chevalier français Jean Parisot de La Valette !
 
Un premier charter de 186 personnes le 6 avril. 2016 est donc une année charnière pour lancer la destination, avec, comme pour toutes celles que Travel Europe et Visit Europe programment, du circuit – cela constitue aujourd'hui 70 % de leur business et la plupart sont garantis -, mais aussi du séjour découvert, du séjour en hôtel 3 et 4* et de l'autotour. Le tiré à part Italie-Malte édité par Visit Europe présente ainsi, un circuit en étoile de 8j/7n à partir de 729 €/personne en pension complète ("Le vrai cœur de Malte"), un autotour 8j/7n à partir de 499 € /personne en demi-pension ("Malte en liberté") et 4 séjours à partir de 469 €/ la semaine avec petit déjeuner. Quelque 6 000 sièges ont été engagés, en affrètement charter de Paris et Nantes (186 sièges hebdomadaires du 6 avril au 26 octobre), et vol régulier Air Malta de Paris, Marseille et Lyon, avec respectivement 40, 16 et 10 sièges engagés par semaine. "Nous avons accueilli nos premiers passagers ce mercredi ; le charter de 186 sièges venu de Nantes et Paris était plein" se félicite Pascale Gaston, responsable opération de Visit Europe. L'Espagne, second marché visé, démarre également très fort, plus fort même que le voyagiste l'avait imaginé ! Le groupe entend bien faire de Malte une nouvelle destination 4 saisons à l'instar de ce qu'il fait déjà avec Madère. La programmation hiver s'enrichira de courts séjours et de réveillons. Notons que celle de sa filiale Visit Europe bénéficie déjà en 2016 d'une production renforcée sur l'Italie (+ 5 circuits), d'une ouverture sur l'Espagne (2 circuits) et d'un nouveau combiné Croatie/Slovanie/Italie. Avec sa quarantaine de permanents à Paris, cette filiale a le vent en poupe : totalisant un chiffre d'affaires de 22 M€ au 31 mars 2016, Visit Europe a enregistré une hausse de 20 % en un an après une augmentation de + 35 % l'année précédente. Elle escompte bien maintenir le cap avec notamment Malte en 2016 !
 

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *