TUI en bon Samaritain pour 3.000 clients Thomas Cook en vacances

Production

Bien que les deux groupes soient concurrents, les agences Thomas Cook ont vendu des séjours, circuits et clubs TUI (Lookéa et Marmara). Leurs clients en vacances actuellement avec TUI poursuivent leur voyage. En Grèce, Espagne et au Portugal, TUI va aider 3.000 clients TC à rentrer en France.

 

« Les ventes de TUI chez Thomas Cook représentent moins de 3% de notre activité » déclare Serge Laurens, directeur général adjoint de TUI France. « Les clients dont les séjours ont été payés sont partis normalement » a-t-il précisé. Pour la période actuelle, le tour-opérateur a quelques clients ayant acheté leurs vacances dans une agence Thomas Cook ou Jet tours.

 

« Les clients sont recontactés par les équipes de TUI France pour s’assurer du bon déroulement de leur séjour, signale le voyagiste. Ceux qui sont actuellement en vacances dans les hôtels et clubs, les séjours et les circuits TUI France, peuvent poursuivre leur séjour en toute sérénité, jusqu’à la fin de celui-ci. »

 

SOS transfert

TUI France précise qu’il va contribuer au retour de 3.000 clients de Thomas Cook en assurant les transferts hôtels / aéroports. En Espagne, Grèce et Portugal, les DMC non payés par Thomas Cook n’assurent plus les prestations. Grâce à la présence du réceptif de TUI Group à destination, TUI va donc « remplacer » les prestataires de TC.

 

Les vacanciers vont être rapatriés par les opérations mises en place par l’APST en attendant le dépôt de bilan de Thomas Cook France –au-delà, les modalités restent à définir.  Ces transferts commencent dès le 27 septembre et iront jusqu’au 15 octobre indique TUI. La moitié de ces vacanciers Thomas Cook sont en Grèce.

 

« Les équipes de TUI France travaillent activement pour assurer à l’ensemble des voyageurs une expérience de vacances réussies », rappelle le groupe dans un communiqué. Gageons que les voyageurs en question sauront s’en souvenir…

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *