Fusion TUI/Transat : TUI utilisera la marque Transat encore dix mois

Juridiquement, la société Transat France n’existe plus depuis le 1er juin 2017. « La fusion de Transat avec TUI France est effective » a indiqué Pascal de Izaguirre, PDG de TUI France. Depuis cette date, « nous n’avons plus qu’une société qui s’appelle TUI France » a-t-il ajouté, vendredi 9 juin dernier, lors du vol inaugural de Corsair (filiale de TUI) sur la Havane.

 

Pour Pascal de Izaguirre, le processus de fusion a toujours été  « en ligne avec les objectifs » initiaux et le calendrier. Si tout se passe comme prévu, la fusion sera physiquement actée à la fin de l’année avec le rassemblement de tous les salariés au siège actuel de TUI France à Levallois Perret (92). Dès cet été, le programme aérien sera commun pour TUI et Transat. Côté Club, la marque Lookéa sera conservée sur le moyen-courrier et sur le long-courrier. Marmara restera sur le moyen-courrier. Quant à Vacances Transat, « on perd la marque en avril 2018 ». Elle sera remplacée par Circuits TUI.

 

« Le comité exécutif est maintenant connu, tout comme l’organigramme niveau -1 » a-t-il également précisé. Ce nouveau comité exécutif est composé de Pascal de Izaguirre, PDG, de Martine Haas, directrice de la communication, de Hans Van de Velde, directeur de la production, qui vient de TUIfly aux Pays Bas, d’Ange Derment, directeur Groupes, qui vient de Transat, de Serge Laurens, directeur marketing et digital, qui vient de Transat, de Pierre Olivier Grolleau, directeur réseau intégré et mandataires, de Stéphane Le Coz, directeur de la distribution indirecte, de Sami Tritar, directeur financier, d’Isabelle Michalack, DRH, et de Jérôme Picard, DSI.

 

Prochaine étape, la validation des conditions de départs volontaires déposées le 7 juin dernier à la direction du travail (Direccte). Rappelons que cette fusion porte désormais sur 301 suppressions de postes sous forme de départs volontaires et 99 créations de postes sur un total de 1304 salariés (745 TUI et 545 Transat). La Direccte dispose maintenant de 21 jours pour valider le plan ou non. Si c’est oui, le plan est homologué et pourrait entrer en vigueur dès le 3 juillet. Si c’est non, TUI France devra revoir sa copie.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Vos réactions (5)

  1. Nouvelles Frontières, Fram, Donatello, Look Voyages, Marmara (et j’en oublie sûrement) et aujourd’hui Vacances Transat qui disparaît (mais pas vraiment, comme toujours). J’ai de la peine pour tous ces TO, pourtant professionnels et de renommés, victimes de fusion absorption dissolution intégration, de leurs salariés qui œuvrent depuis de nombreuses années et pourquoi ? l’appétit financier ? Et à la fin, il n’en restera qu’un ? C’est triste et dommage.

  2. Bonjour,
    Je pense que Nath voulait parler de la disparition des « Marques » en tant que telles, je trouve aussi dommage de n’avoir qu’une seule brochure à distribuer à mes clients et en interlocuteur qu’un seul groupe.
    J’espère de tout coeur que ces T.O ne vont pas disparaitre noyés dans la masse d’une brochure unique et perdre leur identité.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *