TUI-Transat : la fusion sera bouclée dans un an !

Production

Les synergies entre Transat/ Look et TUI vont passer par un plan de départ volontaire (PDV) et un déménagement. Les agences de voyages sont concernées. Les clubs Marmara et Lookéa vont coexister. Engagé dans "un projet offensif, ambitieux et de conquête", TUI France veut mener sa fusion "d'un bon pas".
 

Décidément, tout va très vite dans ce rachat de Transat France par TUI France. Pascal de Izaguirre, président des deux entreprises, a tenu une conférence de presse le 4 novembre. Il a à cette occasion donné quelques indications sur le calendrier prévisionnel. Tout devrait se jouer entre le lundi 21 novembre 2016 et octobre 2017. Avec entretemps, un plan de départs volontaire (PDV) et un déménagement.

Tout le monde à Levallois ?
Le double siège de Transat à Ivry-sur-Seine ne sera pas conservé. Le bâtiment en propriété sera vendu et le bail de l’autre ne sera pas renouvelé. Est-ce que tout le monde pourrait alors s’installer à Levallois-Perret? Au siège actuel de TUI, à une nouvelle adresse ?

‘Toutes les options sont à l’étude’ indique le PDG, rappelant que le déménagement fait partie des sujets qui seront soumis à l’avis des Instances représentatives du personnel (IRP). Le patron de TUI France souhaite d’ailleurs mettre rapidement en place sur le plan administratif une UES (unité économique et sociale) avec un comité central d’entreprise.
 
Premiers départs en septembre
Les options du déménagement dépendront évidemment de l’ampleur du plan de départ volontaire. ‘On ne sait pas encore combien de personnes seront concernées, nous devrions le savoir fin janvier 2017’ a déclaré Pascal de Izaguirre. L’évaluation des sureffectifs par domaine (finances, RH, IT…) va être faite à partir du 21 novembre. Elle se fera à travers des ‘comités d’intégration’ comprenant des représentants de chacune des deux entreprises.  

TUI veut aller vite. Le groupe prévoit une finalisation des travaux des comités d’intégration d’ici février, pour les soumettre à l’avis des IRP avril 2017. La mise en place du PDV se ferait alors en juin-juillet avec de premiers départs en septembre ou octobre 2017.
 
Développer le nombre de TUI Store
‘En général, un tiers de la somme des postes dans les fonctions support sont supprimés lors d’un PDV’ nous explique un expert en fusion-acquisition. Mais dans une activité intégrée de production et retail, les points de vente sont aussi concernés.

‘Pour les agences de voyages en propre, nous allons étudier les adresses, les zones de chalandise… Les agences Look qui auront été sélectionnées seront transformées en TUI Store’ a indiqué Pascal de Izaguirre.   

Aujourd’hui, TUI France  + Transat France, c’est ‘1.300 salariés (717 chez TUI et 582 pour Transat/ Look), sans compter les clubs’ a précisé Pascal de Izaguirre. TUI France qui a déjà connu les fusions entre Nouvelles Frontières, Marmara, Tourinter et Aventuria est passé de 1.600 salariés en 2012 à 717 en 2016. ‘900 personnes sont parties, toutes en PDV’ a souligné le PDG.
 
Les clubs Lookéa et Marmara conservés
Sur la production, les brochures été 2017 étant quasiment finalisées, les ajustements débuteront pour la saison hiver 2017-2018. Et la véritable mise en commun se fera sur la saison été 2018. Les deux marques de clubs, Marmara et Lookéa seront ‘conservées et développées’ a assuré Pascal de Izaguirre. ‘Avec ces deux marques nous sommes leaders sur les clubs. Elles ont chacune leur clientèle qui ne passe pas de l’un à l’autre ; ce qui marche bien doit continuer de marcher’ a indiqué le PDG.

Parmi les objectifs d’intégration idéalement proches, le groupe voudrait vendre les produits Marmara dans les agences Look et les Lookéa dans les TUI Store. Mais là, cela dépend aussi de la technologie…
 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *