TUI veut se faire connaître du public

Production

Une campagne affichage et magazine au 2e trimestre.
Un panier moyen plutôt élevé de 1 164 euros par dossier.
43 % des ventes du TO sont réalisées par l’Alliance.
Les quelque 12 000 clients qui sont entrés dans les agences de voyages pour réserver des dossiers TUI ont dépensé en moyenne et par dossier 1 164 euros dans les agences contre 945 euros chez Nouvelles Frontières pour les forfaits. Ils ont plébiscité la Martinique, la République Dominicaine, les Maldives et Cuba. Il faut d’ailleurs souligner que 54 % des ventes hiver ont été réalisées sur la zone Caraïbes. Bassin méditerranéen, Afrique/Océan Indien, Asie/Océanie se partageant le reste du gâteau… à quelques miettes près dévolues aux Amériques et à l’Europe. Pour atteindre l’objectif fixé de 100 000 clients lors de la première année, il faut désormais s’adresser directement au grand public « Maintenant que nous avons sécurisé les ventes en agences, il est temps de cibler le grand public pour qu’il aille spontanément demander notre brochure », explique Gilles Delaruelle, directeur marketing. Le TO s’apprête donc à lancer une opération de communication grand public affichage et magazine fin mars. TUI participe déjà à des salons grand public au côté de réseaux de distribution comme avec la Voix du Nord Voyages au dernier Tourissima à Lille. Le TO ne doit pas regretter le partenariat qui le lie à Selectour et Accor Travel Distribution. 43 % de ses clients viennent de l’Alliance. Lors de la signature entre les deux partenaires, l’objectif était d’atteindre 30 % mais, il est vrai, Protravel ne faisait pas alors partie du périmètre. A lui seul Selectour génère 20 % des ventes suivi par Accor Travel Distribution (15 %) et Protravel (7 %). Le reste des adhérents de l’Alliance (JV, Lusitania, Wasteels…) se partage le dernier pour cent. L’autre partie du camembert (57 %), qui n’est pas détaillée, englobe Manor, Tourcom, Leclerc et les indépendants. Jean-Pierre Mas, président d’Afat Voyages, est sans doute satisfait de ne pas apparaître dans les statistiques, même s’il a dû noter – doit-on y voir malice ? – que le premier et le dix millième clients de TUI étaient ceux d’une agence Afat Voyages.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *