Turquie : Mondial Tourisme renforce sa desserte aérienne et se lance dans les circuits

Production

Après une année 2018 en forte croissance sur la Turquie (+52%) : 38 000 clients en 2018 contre 25 000 en 2017, Mondial Tourisme aborde la saison 2019 « avec optimisme ».

Pour Mondial Tourisme, 2019 devrait être une grande année comme en témoignent les réservations groupes qui sont en progression importante « depuis plusieurs mois »

Pour accompagner son développement sur sa destination phare, Mondial Tourisme amplifie sa desserte aérienne et ses affrètements :

–  60 000 sièges sur vols directs depuis Paris et 8 villes de province : Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Marseille, Mulhouse, Strasbourg et Toulouse.

–  de nouvelles dessertes de Province sur vols directs : Antalya desservie désormais depuis Lyon, Nantes et Marseille et Izmir desservie depuis Lyon et Lille.

Mondial Tourisme dessert depuis Paris et la province 5 destinations en Turquie : Antalya, Bodrum, Dalaman, Istanbul et  Izmir.

 Les circuits : une grande première

Pour la première fois, le tour opérateur programme des circuits accompagnés sur la Turquie.

En 2019, ce seront deux circuits en départs garantis qui seront proposés de février à octobre :

– Circuit 8 jours/7 nuits « D’Antalya à la Cappadoce » avec un premier départ le 23 février,  à partir 559€/personne.

– Circuit 8 jours/7 nuits « Découverte de la Turquie », programme très complet (Izmir, Ephèse, la Cappadoce, Ankara, Istanbul) avec un premier départ le 21 avril,  à partir 689€TTC/personne.

Et toujours : une cinquantaine d’hôtels de séjours balnéaires à Antalya, Bodrum, Dalaman et Izmir, 3 Mondi Clubs, clubs maison 4* et 5* (Bodrum, Izmir et Antalya), dont le Club Yali 5* à Izmir lancé lors de l’été 2018 et qui a rencontré un vif succès, une quinzaine d’adresses de week-ends à Istanbul, des croisières en goélette au départ de Bodrum…

Pour sensibiliser le réseau aux attraits de la destination, Mondial Tourisme prépare un éductour balnéaire à Kusadasi du 23 au 26 mai 2019, à la découverte de la côte égéenne et du site d’Ephèse.

Un deuxième voyage emmènera les agents les plus sportifs au semi-marathon d’Istanbul (7 avril), opération similaire à celle organisée pour le marathon de Tunis (2 décembre 2018) et qui avait rencontré un vif succès.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *