Un voyagiste sans licence condamné à La Réunion pour escroquerie

Clicanoo, journal de l’Ile de la Réunion, rapporte qu’un voyagiste sans licence vient d’être condamné pour escroquerie.Selon le journal en ligne, "onze personnes ont été abusées par Moïse Thazar pour un préjudice global de 25 000 euros, même si les onze victimes ont été finalement remboursées". Sans licence d’agent de voyages, Thazar organisait des périples en métropole ou dans d’autres pays européens. "Malheureusement, le voyage qui devait être organisé de Marseille vers Rome n’a jamais eu lieu". L’enquête a réussi à démontrer que l’argent versé en acompte "a en réalité servi à rembourser des dettes qu’avait contracté le voyagiste marron. "Il savait au moment même où il percevait les avances que sa comptabilité était dans le rouge. Il savait que le voyage n’aurait jamais lieu et cela est inadmissible", a conclu la magistrate en requérant une amende de 3 000 euros. "Il est temps que la justice s’intéresse aux voyagistes qui organisent une véritable économie parallèle", explique Me Kichenin, pour la défense. "Il ne conteste pas les faits mais, il n’y a pas de cavalerie. Il a été obligé de vendre un bien propre afin de pouvoir rembourser les victimes" , termine l’avocat en demandant une application clémente de la loi. Moïse Thazar a été reconnu coupable des faits reprochés. "En répression, il a été condamné à 3 000 euros d’amende".

Réagir à l'article