Vacancéole ouvre son (1er) Village des oiseaux

Production

Le premier établissement neuf de Vacancéole a ouvert samedi 6 juillet au bord du Rhône, dans une zone Natura 2000 de 31 hectares aux confins des Savoie et de l’Ain. Ce village de vacances écoresponsable fait écho au positionnement nature et itinérance que cet exploitant d’hébergements touristiques affiche désormais et qu’il va même décliner… en production de circuits à l’étranger !

 

131 vacanciers samedi, une vingtaine dimanche… Le Village des Oiseaux de Vacancéole a reçu ses premiers clients le week-end dernier. Il devait ouvrir une semaine plus tôt. Mais un léger retard de chantier a obligé l’exploitant à repousser de quelques jours ce moment très attendu. La remise officielle des clés par la commune de Motz, propriétaire de ce village vacances de 52 hébergements (178 lits) à Vacancéole avait eu lieu la veille, soit le vendredi 5 juillet en présence de l’ensemble du personnel du siège situé à proximité de Chambéry. Tous ont ainsi pu visiter ce complexe éco-responsable qu’ils commercialisent depuis janvier, le tout premier produit neuf de Vacancéole. Société d’exploitation et de commercialisation fondée en 2009 par Éric Journiat, Vacancéole s’est en effet spécialisée dans la reprise d’établissements touristiques en difficulté de gestion. Il dispose aujourd’hui d’un parc de 70 hébergements en France (29 à la mer, 23 en montagne, 14 à la campagne et 4 en ville), des résidences de tourisme pour l’essentiel, mais aussi un hôtel, trois villages de vacances…

Un produit unique en partenariat avec la LPO

«Quand j’ai créé Vacancéole voilà dix ans j’espérais vivre une telle ouverture, souligne le dirigeant. Ce village des oiseaux, nous l’avons imaginé pour qu’il aille dans le sens de la préservation de l’environnement, avec observation de la faune et animations sur l’espace Sport et Nature du Fier, en partenariat avec la Ligue pour l’Observation des Oiseaux (LPO). Il est unique. Ici, nos clients vont vivre une expérience rare. Je suis convaincu qu’il va connaître un vrai succès». Cet ancien de MVacances va d’ailleurs présenter ce concept de village vacances, incarnation des valeurs de Vacancéole, à d’autres collectivités. «Le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle passe  à proximité. Et d’ici 2020, la Via Rhôna qui cheminera juste derrière devrait nous amener plus de cyclistes. La multiplication de ces vélo-routes va créer de nouveaux besoins d’hébergement. Notre Village des oiseaux y répond parfaitement» assure Éric Journiat.

Ouvert largement sur la nature

Aux trois cabinets d’architectes choisis pour imaginer cet hébergement atypique, Olivier Berthet, maire de Motz, n’avait eu qu’une parole en 2016 : « étonnez-nous ». C’est ce que firent avec brio l’Atelier Métis (Tullins) et A-Team (Crolles), groupement lauréat du concours d’architecte. Imaginé comme une enfilade de belvédères reliés à l’étage par une longue passerelle, ce complexe bâti en ossature bois et habillé d’un bardage en Douglas s’ouvre largement sur le Rhône. «De loin, les terrasses de ces belvédères ressemblent à des lunettes» sourit Marie-Pierre Blampey de l’Atelier Métis. Positionné sur une ligne brisée, l’ensemble, ponctué de quatre «Observatoires», tours de  trois niveaux avec roof-top et vue imprenable sur la nature, préserve l’intimité de chaque logement. «Nous avons aussi beaucoup travaillé la modularité des logements» souligne l’architecte.

Doté du premier carnet de voyages Vacancéole

Grâce à une astucieuse répartition des chambres pour deux (avec salle de bain) pouvant s’ouvrir sur des logements de 2 pièces 4 personnes, les vacanciers peuvent disposer d’appartements de 3 pièces/ 6 personnes voire 4 pièces/8 personnes, tous équipés d’une pièce de vie avec belle cuisine et coin salon. Ces hébergements se louent à la nuitée, en court séjour, à la semaine… Et le tout proche restaurant Ô Perché géré par le chef Benjamin Cotterlaz-Rennaz permet aux clients de choisir une formule demi-pension ou pension. Labellisé Accueil vélo, le Village des oiseaux dispose d’un point de lavage et cinq garages de cycles. Il propose aussi un club enfants pour les 6-12 ans, des animations ludiques, du yoga et de la gym douce… C’est enfin le premier établissement Vacancéole à offrir à ses clients un carnet de voyage, mini-guide présentant les incontournables à moins de trente minutes, à moins d’une heure et à plus d’une heure du village vacances.

Et bientôt des circuits à l’étranger !

«A l’été 2020, 47 de nos établissements disposeront d’un tel guide permettant d’apporter un supplément d’âme. Ils seront envoyés par mail à nos clients avant leur arrivée, et mis à leur disposition sur place» annonce Antoine Journiat, directeur marketing et communication de Vacancéole. S’il espère pouvoir dupliquer le concept de village des oiseaux sur d’autres écrins naturels, l’exploitant escompte atteindre une centaine d’hébergements et 70 M€ de chiffres d’affaires en 2021. Il s’apprête d’ailleurs à intégrer un nouveau segment d’hébergement l’hiver prochain. «Des chalets de luxe situés aux portes de Megève» glisse Éric Journiat. Mais l’exploitant va désormais sortir du sillon fermement tracé depuis 2013 avec Nicolas Braymand, son associé (à 35%) directeur commercial : Vacancéole se lance dans la production de circuits touristiques à l’étranger. «Plutôt sur la thématique nature et itinérance qui est désormais la nôtre» précise Éric Journiat. Cette diversification fait écho au nouveau slogan de la marque « Vous allez adorer bouger ! ». « Nous y sommes prêt. Nous disposons en effet d’un solide call center, d’un service de commercialisation éprouvé, d’un site Internet totalement relooké…» énumère le dirigeant qui cherche actuellement «la bonne personne pour diriger cette nouvelle activité». Avis aux amateurs…

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *