Ventes forfaits : Les TO n’ont pas passé un mauvais hiver

Production

Du 1er novembre à fin mars, le chiffre d'affaires des voyagistes devrait être compris dans une fourchette de 0 à -5%. Les ventes "forfaits" ont été stables ou en léger recul (0 à -2%) sur cette période. "Rien de satisfaisant en terme de trafic pour l'hiver mais ce n'est pas la grosse déprime non plus", a précisé à l'AFP René-Marc Chikli, président du Ceto. Quant au chiffre d'affaires, il reflète les "prix stables ou à la baisse" pratiqués cet hiver. Par ailleurs, selon le Ceto, les réservations cumulées à fin janvier pour les voyages à forfait sur la période printemps-été sont en hausse de 7% par rapport à l'an dernier, grâce "aux nombreuses réservations de première minute" proposées par les tour-opérateurs, qui incluent "des réductions de 40% à 50%". Ces opérations petits prix ont ainsi beaucoup bénéficié à la Turquie qui enregistre de bonnes performances pour le printemps-été (+24%), de même que l'Egypte (+25%). Autre signe positif, les voyages longs courriers sont repartis à la hausse après une année 2009 plus que morose, notamment pour les Etats-Unis/Canada (+10%), mais aussi la Thaïlande (+45%) ou l'île Maurice (+27%). Les Antilles françaises remontent également (+22%), après un hiver 2009 plombé par les grèves.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *