VIDEO : Cet été la reprise s’amplifie chez les TO du Seto

Production

A fin mai 2017, les premiers résultats de l’été confirment l’évolution » très positive de l’activité avec une hausse au global en volume de 6% » a annoncé mardi matin René-Marc Chikli, président du Seto. Cette hausse concerne toutes les zones d’activités : le moyen-courrier en progression de 6%, le long-courrier de 7% et la France de 4%.

 

Un son de cloches partagé par Jean-François Rial, vice-président du Seto et PDG de Voyageurs du Monde qui confirme : « pour tous les opérateurs du Seto et tous segments confondus, je n’ai jamais vu ça ! ». Il ajoute : « la seule destination qui ne repart pas c’est la Turquie ! », même si pour Jürgen Bachmann, secrétaire général du Seto, « malgré un très gros retard, on sent un petit frémissement » sur cette destination.

 

Pour cet été, les prises de commandes pour les destinations moyen-courriers ont très bien démarré pour la zone Afrique du nord et Moyen Orient (+37%), avec en premier lieu un redémarrage prometteur de la Tunisie (+117%), une croissance affirmée pour le Maroc (+31%) et un début de reprise pour l’Egypte (+367%).

L’Europe du sud affiche une croissance de 3% avec parmi les grandes destinations la bonne performance de la Grèce (+5%), avec dans le détail une forte hausse de la Grèce continentale (+12%) et une stabilité des îles grecques.

 

L’Italie est en croissance de 3%, une évolution qui regroupe des hausses de la Sicile (+7%) et de la Sardaigne (+3%) mais une baisse pour l’Italie continentale (-3%).

L’Espagne affiche, quant à elle, un recul de 2%, résultat d’une baisse sur les Baléares (-5%) et l’Espagne continentale (-4%), tandis que le trafic vers les Canaries est en hausse de +7%. Seule la Turquie accuse à ce jour un retard important (- 20%).

 

Pour les destinations long-courrier, la hausse de l’activité est portée par la croissance sur l’Afrique et l’Océan Indien (+34%), avec notamment l’Afrique du Sud (+120%), le Cap Vert (+88%) et le Sénégal (+70%).

La zone Asie et Pacifique est également en hausse (+5%), avec une croissance importante du trafic vers l’Indonésie (+38%).

Côté Caraïbes, la République Dominicaine évolue positivement (+26%), tandis que Cuba (-22%) affiche un retard par rapport à la forte croissance des dernières saisons.

Pour l’Amérique du Nord, le trafic reste stable vers les Etats-Unis (+0,6%) et est en recul pour le Canada (-9%).

 

La saison été 2017 est donc globalement bien lancée, à la fois en amont avec l’activité des groupes, mais aussi pour le trafic individuel et cela sur toutes les grandes zones géographiques. « Pour les mois à venir et surtout pour la très haute saison en Europe du sud, le challenge des tour-opérateurs consiste à sécuriser les capacités hôtelières permettant de répondre à la demande » explique le Seto. Qui ajoute : « dans ce contexte, la reprise des destinations de l’Afrique du Nord et du Moyen Orient constitue un vrai vecteur d’opportunités pour maintenir la croissance de l’activité sur l’été 2017.

 

A noter enfin que la distribution des forfaits a également évolué cet été confirmant une tendance observée cet hiver : les ventes en agences de voyages des réseaux tiers progressent. Elles représentent 39% des forfaits vendus, en hausse de 1,6 point. Pour le reste, les agences de voyages en propre représentent 26% (+0,3 points), les sites des TO, 17% (-1,7 points), les centres d’appels, 10% (-0,8 points) et les groupes en directs 8% (+0,6 points).

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *