Video-Explorator veut doubler son nombre de clients

Production
Hervé Tribot de la Spière, président d'Explorator, a racheté le TO en 1998 après avoir été l'adjoint de Claude Saulière, fondateur de Voyageurs du Monde.

Le tour-opérateur spécialiste du voyage d’expédition est prêt à travailler avec des agences de voyages. En province notamment. Son chiffre d’affaires est déjà en progression de 15% sur l’année dernière. 

 

 

« Nous voulons des jumeaux de nos clients »  déclare en plaisantant Hervé Tribot La Spière, président du groupe Explorator (Explorator, Ikhar, Korè et Géopolis). Empruntant ainsi la formule au National Geographic, le patron du TO explique  qu’il cherche à développer son activité de « voyages découverte à fort contenu ». Sans pour autant l’étendre à n’importe quel prix.

 

 

4.500 euros de panier moyen

Si le tour-opérateur ne fait voyager « que » un millier de personnes par an, son panier moyen se situe à 4.500€. Avec 90.000 euros de résultat pour 4,7 millions d’euros de CA en 2016 (dont 3,8 M€ pour l’activité groupes), Explorator se porte bien. Pour 2017, il est déjà, à fin mars, en progression de 15% sur l’année dernière. Et table sur 5,6 M€ de chiffre d’affaires pour 1.250 pax.

 

Les clients, âgés de 60 à 80 ans, sont « des gens qui ont beaucoup voyagé, très exigeants et fidèles ». Le taux de repeaters, élevé, se situe « entre 55% et 60% » précise Hervé Tribot La Spière. Ce qui signifie néanmoins un renouvellement de la clientèle, qui pourrait être accentué.

 

Partenariats avec des agences

Pour cela, le TO est prêt à travailler avec des agents de voyages. Notamment en régions. « Il faudrait qu’on se rencontre, que l’on prenne du temps afin de s’assurer de partager les mêmes valeurs » explique le patron du TO. Aujourd’hui, la clientèle d’Explorator est originaire pour moitié de Paris et la région parisienne, avec environ 5% de Belges et de Suisses.

 

Le tour-opérateur Explorator est spécialiste de voyages au long cours, entre 15 et 20 jours, autour de trois valeurs : nature, culture et rencontre avec les populations. Les programmes sont construits pour de petits groupes (4 à 12 personnes), dans les meilleurs hébergements -de caractère- possibles, selon les destinations, avec guide francophone.

 

Sur 85 pays proposées, 95% sont non occidentaux avec des destinations rares comme le Bangladesh, la Bielorussie ou la Corée du Nord. Son offre est complétée en voyage individuel par celle d’Ikhar (voyages sur mesure), Geopolis (voyages à thème géopolitique) et Korè (voyages culturels et musicaux).

Contact: explorator@explo.com

 

-
Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *