VIDEO – L’hiver s’annonce très bon pour les TO

Production
René-Marc Chikli, président du Seto, au forum du Seto à Deauville le 14 décembre 2017.

A l’occasion de la convention du Seto, qui s’est achevée jeudi 14 décembre à Deauville, René-Marc Chikli, président du syndicat des TO, s’est félicité de prises de commandes très positives.

L’hiver s’annonce radieux pour les TO

Tout va mieux pour les tour-opérateurs du Seto. En effet, selon les chiffres du syndicat, « les prises de commandes jusqu’à fin novembre pour la saison hiver 2017-2018 (départs entre le 1/11/2017 et le 30/4/2018) montrent pour les voyages à forfait une hausse de 7,3 % en volume d’affaires, « ce qui constitue une excellente performance dans un contexte d’arrêt brutal des réservations suite aux ouragans Irma et Maria sur trois destinations phare du Long-courrier (Antilles, Cuba et République Dominicaine) ». Seul petit bémol, certains tour-opérateurs ont évoqué un ralentissement des réservations ces dernières semaines.

Croissance notable pour les pays de l’Afrique du Nord/Maghreb

Dans le détail, les prises de commandes pour les départs de la saison hiver 2017-2018 évoluent positivement pour l’ensemble des destinations moyen-courrier, avec une croissance à deux chiffres en trafic sur l’Europe de l’Est (+13 %), une stabilité sur la zone phare de l’Europe du sud & occidentale (+ 1 %) et une croissance notable pour les pays de l’Afrique du Nord/Maghreb (+ 74 %). Si les prises de commandes se présentent globalement à la hausse en trafic dans les différentes régions du long-courrier (Océan indien /Afrique + 9 %, Amérique du sud + 6%, Asie +4 %) , elles sont actuellement en retrait pour l’Amérique du Nord / Mexique ( – 11 % ) et les Caraïbes ( -? 12 %) . « Cet état reflète les freins dans les réservations observés pendant la période des ouragans Irma et Maria. Depuis la situation s’est largement normalisée sur ces destinations ».

Un très bon dernier exercice

Ces chiffres confirment la reprise constatée lors du dernier exercice (octobre 2016-novembre 2017) : les tour-opérateurs ont généré un volume d’affaires de 4 500 M€ , en hausse de +4,7%. Ils ont fait voyager 5 457 745 clients, soit une hausse de l’activité globale de +2,1% par rapport à l’exercice 2015 – 2016 (à périmètre comparable). La recette unitaire moyenne de l’activité globale s’est établie à 825 €, en hausse de + 2,5% par rapport à N-1. Les résultats de l’activité des voyages à forfait se répartissent sur les grandes zones suivantes : les destinations moyen-courrier ont réalisé un volume d’affaires de 1 953 M€ (+ 6,4 %) et une recette unitaire de 828 € ( +4,2 % ) pour un trafic de 2 359 067 clients (+2,1%. Les destinations long-courrier ont réalisé un volume d’affaires de 1 739 M€ (+ 5,8 %) et une recette unitaire de 2233 € (-0,9 %) pour un trafic de 778 394 clients (+6,8%). La France a réalisé un volume d’affaires de 348 M€ (- 3,5%) et une recette unitaire de 512 € (+0,8%) pour un trafic.

Le manque de capacité en Europe du Sud a participé à un début de redéploiement des flux touristiques des destinations européennes, vers la rive sud du bassin méditerranéen. « Notons par exemple l’évolution très positive du trafic vers la région du Maghreb /Moyen Orient comme l’Egypte (+146,6%), la Tunisie (+114,1%, Oman (+83,3%) tandis que l’Espagne continentale (- 5,3%), les Baléares ( -6,2%) et l’Italie continentale sont en recul (- 6,2%).

Engouement pour le long-courrier

Cet exercice a été largement marqué par un engouement de la clientèle pour les destinations long -courrier (+5,8% en CA ). « Nous observons ainsi une croissance du trafic vers la République Dominicaine (+10,8 %), première destination long-courrier , la Thaïlande (+8,4%) et une très forte croissance vers certains pays d’ Afrique comme le Kenya (+168,8%), l’Afrique du Sud (+84,2%) et le Cap Vert (+46,6%). En revanche l’Inde (-13,0%), les Seychelles ( -9,9%) et le Vietnam ( -9,6%) sont en recul.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *