Vietnam: chez l’habitant à Mai Chau, les Lotus d’Or l’ont joué façon « Koh Lanta »

Production

PHOTOS – Les agents de voyages françaises de l’éductour Climats du Monde ont quitté Hanoi pour la province de Hoa Binh. A vélo dans les villages et les rizières, elles vont relever un nouveau défi Lotus d’Or. L’immersion se poursuit avec le cours de danse des minorités Thai et Hmong.

 

Après un copieux petit déjeuner à l’hôtel Movenpick, les 14 participantes des Lotus d’Or quittent Hanoi. Cap vers le Sud-Ouest pour une escapade paysanne à Mai Chau. La nuit dernière, la pluie s’est invitée sur la capitale vietnamienne. Olivia Calvin, directrice commerciale, et Amanda Marsa, responsable marketing du TO Climats du Monde, croisent les doigts pour que le mauvais temps ne nous suive pas…

Le petit bus traverse Hanoi et rejoint une large route. Après le péage, le chauffeur saisit sa boîte à outils pour résoudre un problème mécanique. Les filles de l’éductour se dégourdissent un peu les jambes. Dans les champs, on aperçoit les premiers buffles et les paysans au chapeau conique. Les parcelles de riz sont gorgées d’eau, les nuances de vert alternent jusqu’à éclater de lumière dans le soleil.

Des minorités accueillantes

Deux heures plus tard, nous voici devant le village Thai où s’est développée une activité touristique de maisons d’hôtes. Khoï, notre guide, explique les Viet et les 54 minorités qui composent la population du Vietnam, la culture du riz différente entre le Nord et le Sud… Le bus s’avance au plus près –une averse vient d’éclater– et l’on accélère pour découvrir la salle à manger en terrasse du Minh Tho Homestay. Le repas qui suit (légumes sautés, riz blanc, porc bouilli, poulet grillé…) est délicieux.

 

Il faut prendre des forces avant la chasse au trésor à vélo entre les rizières. Les filles doivent prendre des photos thématiques et rapporter 2 objets dont il faut « décrypter » le nom! Le code utilisé occupe un moment les « Lotus d’Or ». La pluie tombe dru, les agents de voyages se concentrent.

 

Lauriane (Ailleurs, Morestel) a trouvé le premier mot… mais sèche sur le second. Le binôme Charlotte (Carrefour, Toulon)-Elodie (Blachère Evasion, Sanary) a choisi sa stratégie : « Là, on réfléchit ensemble mais pour les photos, chacune fera la différence par sa sensibilité » explique Elodie.

La vie aux champs

Dans le lointain, on entend de drôles de chants. Un chamane qui appellerait le soleil ? Non, « un karaoké, ça passe le temps dans les villages quand il pleut» explique Nadège, la correspondante du réceptif. Le temps se calme, on prend les ponchos et les vélos. C’est parti pour une balade dans les villages environnants armées du smartphone.

 

Dans un virage, un gars du coin a dérapé et versé sa cargaison de chiots. Les filles se précipitent pour relever le scooter et ramasser les animaux. « Pourvu qu’ils ne finissent pas dans une assiette » espère Karine (Ailleurs, Pierrelatte) apprenant que l’homme est en route pour les vendre.

 

C’est quoi cette bête?

De retour dans la maison d’hôtes à la vaste chambre commune, les Lotus d’Or découvrent les lits à moustiquaire, les couettes douces et la douche rudimentaire avec chauffe-eau ! Le concours pour gagner un voyage pour deux en Asie n’est pas fini. Olivia et Amanda de Climats comptent les points de la chasse au trésor.

Avant un spectacle traditionnel et le dernier défi -la danse locale en démonstration et en pratique-, les filles ont testé leurs capacités avec une dégustation à l’aveugle. Bandeau sur les yeux, huit d’entre elles -il y a des points bonus à la clé- ont eu droit à une cuillerée croustillante et à une bouchée visqueuse. Impressionnant!

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *