Vietnam: découverte d’Hanoi by night pour les Lotus d’Or

Production

PHOTOS – L’éductour de Climats du Monde est arrivé en milieu d’après-midi à Hanoi. Installées à l’hôtel Movenpick, les « Lotus d’Or au Vietnam» partent en repérage. Mais les épreuves vont vraiment commencer pour les 14 agents de voyages en soirée. Au programme : «streetfood et Vespa ».

 

Séquence « immersion » pour les Lotus d’Or à Hanoi. Les 14 gagnantes du challenge de vente de Climats du Monde vont vivre leur première soirée à la vietnamienneen scooter ! Un peu plus tôt, elles sont arrivées dans la capitale vietnamienne reposées après un agréable vol en business class sur Emirates. Il fait moite dans la ville. Les filles décident de partir à la recherche de la célèbre petite rue traversée par le train Nord-Sud.

Premiers pas dans la ville

Quelques-unes quittent la fraîcheur du Movenpick. Mais Noémie (Leclerc, Coulommiers), Lauriane (Ailleurs, Morestel), Marylaure (Bleu, Ecully), Lucie (Prêt à Partir, Vitry-le-François), Jennifer (Val des Voyages, Ploërmel) et Leslie (QCNS, Monaco) attendent Elodie (Fram). Malgré un taux d’humidité de plus de 70%, la Niçoise se fait un brushing !

 

Dans le lobby, Amanda (responsable marketing), Olivia (directrice commerciale de Climats du Monde) et Nadège (correspondante du réceptif) peaufinent l’organisation des épreuves à venir.

La progression dans la ville jusqu’à l’étroite voie de chemin de fer ressemble à un entraînement. Déjà, il faut se mettre d’accord sur l’orientation de la carte. Ensuite, il faut oser poser le pied sur la chaussée vietnamienne. Dans le mouvement convergeant des deux-roues qui arrivent de tous côtés, le piéton apprend vite à ne pas traîner.

 

On retrouve Hélène (Ailleurs, Toulon), Vanessa (Evasion 2000, Anglet) et Nathalie (Carrefour, Ollioules) assises en « terrasse » d’un tout petit café. Le long de la voie ferrée, les cafés se succèdent, une petite marchande de beignets aimerait bien en vendre quelques-uns, des poules se baladent, des femmes s’affairent dans leur « cuisine » extérieure.

A la vietnamienne

De retour au Movenpick, une armada de scooters orange avec pilotes habillés et casqués d’orange attend les Lotus d’Or. Sur le siège passager, chacune va découvrir Hanoi comme un local. On passe devant le mausolée d’Ho Chi Minh, la foule est nombreuse sur la pelouse. «C’est comme ça tous les soirs » nous explique Stove qui se faufile dans la nuée orange des Vespa Adventures. « Un concept sympa de visite habituellement proposé aux individuels » précise Olivia Calvin.

 

Le peloton s’arrête devant la cathédrale d’Hanoi. Un petit café à la déco bobo attend les agents de voyages françaises avec des nems –les premiers depuis leur arrivée au Vietnam. On apprend à trinquer avec d’étranges cocktails comme le Drunk Princess, mélange de bière au sirop de fruits. « Mot, Hai, Ba, Zo ! »

 

Un voyage pour deux à gagner

La première épreuve des Lotus d’or va se dérouler près de la fameuse petite voie ferrée où… le train arrive !!! Vite, on dégaine les smartphones. Quel timing ! Dans une petite gargote typique, les filles vont devoir «reconnaître quatre alcools de riz parfumés à 3 fruits et 1 épice» explique Van de Vespa Adventures.

La dégustation commence. « A chacune sa stratégie, mais il n’y aura qu’une seule gagnante du voyage offert pour deux personnes en Asie ! » rappelle la directrice commerciale de Climats du Monde en ramassant les copies.

 

Le tour en Vespa des Lotus d’Or se poursuit côté gastronomie. Au restaurant Huong Lien, les Françaises goûtent le même bun cha (bouillon aux vermicelles de riz et porc grillé) que Barack Obama. Authentique, le président US est en photo avec la patronne sur tous les murs ! A quelques rues de là, elles ont droit à un festin de spécialités: pho chien (beignet de pâte de riz), salade au bœuf, pho cuan (rouleaux de pâte de riz au bœuf grillé), légumes sautés, etc.

En musique

Dernière étape de cette balade à scooter dans Hanoi: le club de jazz Binh Minh, derrière l’Opéra de Hanoi. Dans une salle sombre et légèrement embrumée par la fumée de cigare, l’orchestre se donne à fond. Les saxos se répondent, le pianiste et le batteur rivalisent, le public –jeune- bat la mesure avec entrain. Une bonne adresse. Encore un petit tour de scooter, et tout le monde rentre se coucher. Pas mal, cette première nuit à Hanoi !

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *