Visit France se mouille cet hiver avec la thalasso

Thèmes gastronomiques et produits prestige en brochure.
Les ventes thalassothérapie ont bondi de plus de 40 %.
La marque Visit retrouve ses clients et ses fondamentaux.
Pour le groupe Pauli, l’hiver se passera en France. Sous la marque Visit France, le groupe vient de publier trois brochures différentes et une supplémentaire sous la marque Visit Monaco. La segmentation sur la même destination, le TO la justifie par la diversité des thèmes proposés : « La thalassothérapie a pris beaucoup d’ampleur ces dernières années », explique Sylvie Nahon, directrice de production. « Ce secteur méritait d’être valorisé. Quant à la brochure famille ‘Neige’, elle doit mettre en avant notre offre exclusive Vacanciel. » Enfin, la brochure « Week-ends » est étoffée. « Nous développons les thèmes, avec des séjours gastronomiques, mais aussi avec des réveillons de Noël et des produits de prestige. » Les expositions reprennent le principe qui fait le succès de la brochure Visit Europe. Pauli propose cette fois-ci les temps forts culturels de la capitale mais aussi de Lille 2004. Enfin, en nouveauté figurent cet hiver des week-ends à Beaune et Dijon ainsi qu’à Vichy et Saint-Nectaire. Le segment en pleine croissance du moment pour Pauli, c’est la thalasso. « La progression est supérieure à 40 % par rapport à l’an dernier », constate Philippe Sangouard, DG du groupe. Trois nouveaux centres apparaissent dans la programmation : le Mercure Grand Hôtel Le Touquet, l’hôtel Port-Fréjus et l’hôtel Kalidria à Castellaneta Marina en Italie. Hiver oblige, Visit France reconduit pour la 3e année son offre Neige avec en brochure une offre exclusive Vacanciel (cinq villages-clubs), des établissements hôtel-club du Soleil, quelques résidences et appartements, ainsi que des hôtels classiques. La France est donc plus que jamais importante pour Pauli. « Visit France Visit Europe représenteront en fin d’exercice environ 45 % du CA du groupe Pauli », analyse le DG. « Et sur les 13 ME prévus en 2004, 80 % proviendront de l’activité France. Avec notre positionnement sur la thalasso et nos stocks importants avec Vacanciel, nous sommes sur la bonne voie pour reprendre les parts de marchés perdues. » Durant les deux dernières années, Visit France avait perdu des clients.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *