Voyages à forfait : les départs vers l’Europe vont reprendre

Production
Pour les clients ayant réservé un voyage à forfait (transport + hébergement), le Seto recommande la reprise des départs à compter du 27 juin pour les destinations de l'espace Schengen.

Le Seto annonce la reprise des départs dès le 27 juin pour les destinations de l’espace Schengen et l’outre-mer. Les départs vers les autres destinations seront échelonnées à partir du 1er juillet.

 

Les voyagistes semblent entrevoir le bout du tunnel. Le Seto vient d’annoncer ce matin la reprise dès le 27 juin des voyages à forfait pour les destinations à l’intérieur de l’espace Shengen et en outre-mer, dans la foulée de la levée des principales restrictions de circulation à l’intérieur de l’Europe le 15 juin. Pour rappel, tous les départs des voyages à forfait sont suspendus jusqu’au 26 juin.

 

Pour les clients ayant réservé un voyage à forfait (transport + hébergement), le Seto recommande donc « la reprise des départs à compter du 27 juin pour les destinations de l’espace Schengen dont la France » (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Suède, Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse) ainsi que « les territoires non européens de la France », soit les départements, régions et collectivités d’outre-mer, « dans le respect des protocoles sanitaires imposés pour accéder à ces territoires », indique le Seto dans un communiqué publié ce matin.

 

Hors Europe, le Seto recommande une reprise des départs « au plus tôt le 1er juillet » et « à compter de l’ouverture des frontières décidée par l’Union européenne pour les destinations dont les conditions sanitaires le permettent, ce qui devrait être le cas de la Tunisie au 1er juillet et probablement du Maroc », détaille-t-il.

Une liste d’une cinquantaine de pays hors UE va être établie

Enfin, pour toutes les autres destinations, le syndicat préconise un report des départs jusqu’au 31 juillet inclus. « Ces dispositions peuvent être adaptées en fonction des décisions de réouvertures des frontières par l’Union européenne mais également en fonction des contraintes d’exploitation des produits, des compagnies maritimes et fluviales », tient à préciser le Seto.

 

Vendredi, sur France 2, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, a indiqué que les Européens établiront « en milieu de semaine prochaine » une première liste d’une cinquantaine de pays hors UE avec lesquels les frontières vont être rouvertes.

 

La toute première restriction en raison de l’épidémie avait été émise le 26 janvier par le Seto, et concernait les voyages organisés vers la Chine.

Publié par Céline Perronnet
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *