Voyageurs du Monde : « Sur le Maroc, nous n’avons plus aucune commande ! »

Lionel Habasque, directeur général délégué de Voyageur du Monde, a présenté les résultats semestriels de son groupe jeudi matin. Dans un contexte morose (un marché français du tourisme en recul de 2,3 %), le groupe a enregistré, sur le premier semestre 2014, un chiffre d'affaires de 141,9 millions d'euros en croissance de 11,2 % et de  6,8% hors coupe du monde de foot (8,2 millions d'euros sur l'année 2014). Les deux principales activités de VDM qui représentent 90% des ventes, le voyage sur mesure et le voyage d'aventure, ont affiché des progressions respectives de 18,2% et de 4,3%. Au 30 juin (le 1er semestre étant toujours en perte), le résultat d'exploitation s'est amélioré de 39,6%, passant d'une perte de 4,8 millions d'euros à une perte de 2,9 millions. Le résultat net s'établit à -1,7 millions d'euros contre -3,5 millions sur la même période de l'exercice précédent, soit une amélioration de 51,4%. La première destination des clients de VDM étaient les Etats-Unis (6.27% du CA), suivis du Brésil (5.01%), de l'Italie (4.93%), de la France (4.49%) et du Maroc (3.63%). Pour l'hiver, au 11 octobre 2014, les départs sur l'année et qui représentent 91% du CA 2013 sont en progression de 8.6%. Du coup pour 2014, Lionel Habasque annonce que le groupe "finira 2014 autour de cette croissance et le résultat global sera en augmentation significative". A moins qu'Ebola ou l'affaire des mises en garde du quai d'Orsay viennent assombrir ces belles prévisions. A cause de l'appel à la vigilance dans 41 pays, y compris au Maroc, "nous avons perdu 2% de notre CA sur les trois dernières semaines" explique Lionel Habasque. "Sur le Maroc, nous n'avons plus aucune commande" poursuit Jean-François Rial, PDG de VDM, "nous n'avons jamais vu ça, c'est complètement fou !" se désole t-il. Il conclut : "Sur les vacances de la Toussaint on est bien" grâce aux clients déjà inscrits. Mais le plus embêtant, "ce sont les clients qui ne s'inscrivent plus !".

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *