L’APS organise le lobbying pour défendre la profession

Observatoire de l’emploi, baromètre clients, courriers types sont quelques-unes des actions que l’APS veut mettre en place cette année. Le point sur ces nouveautés annoncées lors de la 42e assemblée générale de l’association."Dans cette période de campagne présidentielle puis législative, nous nous devions de ne pas laisser passer une telle occasion d’interpeller nos politiques sur notre profession" a souligné Bernard Didelot, président de l’APS, lors de son allocution à l’occasion de l’assemblée générale de l’association. Dans cette optique, l’APS a souhaité mettre en place un certain nombre d’actions avec notamment un "kit d’intervention" pour que les adhérents puissent s’exprimer directement auprès de leurs élus grâce à un cd-rom reprenant divers modèles de lettres. De même la banque HSBC et l’APS ont décidé la mise en place, au quatrième trimestre, d’une semaine intitulée "Prospective" durant laquelle seront proposés des ateliers, conférences, petits-déjeuners rencontres… Autre action d’envergure : le deuxième forum de l’emploi devrait être reconduit l’hiver prochain grâce à l’apport "d’une subvention non négligeable" accordée par Léon Bertrand, ministre délégué au Tourisme. Sur cette opération au "succès incontestable" mais "entièrement financée par l’APS, j’avais émis quelques réserves sur le plan purement financier" a souligné Bernard Didelot. Toujours au rayon des nouveautés, il faut noter la création d’un Observatoire de l’emploi avec un comité qui se réunira trois fois par an. Par ailleurs, un baromètre clients devrait voir le jour. Composé d’un panel de 100 professionnels, de 300 à 500 clients, celui-ci fournira des renseignements précieux à travers un certain nombre de questions qui seront posées chaque trimestre sur des sujets d’actualité. Bernard Didelot a également rappelé la signature d’un contrat avec un lobbyiste, notamment "pour nous représenter à Bruxelles". En février dernier, l’association a d’ailleurs été accréditée auprès de l’Union européenne.

En 2006 l’APS a pris en charge 2.559 clients

"Les résultats excédentaires de 1,19 millions d’euros et le nombre d’adhérents atteignant à 27 près l’objectif des 3 000 démontrent pour 2006 que les engagements pris au cours de l’année dernière ont été suivis et atteints" a déclaré Bernard Didelot. En 2006, 95 sinistres ont été enregistrés dont 36 relevant de l’APS. Autrement dit, l’APS enregistre près de 60% de moins de sinistres que les autres garants. Suite aux défaillances financières de ses adhérents, l’APS a, l’an passé, pris en charge 2.559 clients qui ont pu profiter de leurs vacances. À noter aussi qu’en 2006, les membres du Conseil d’administration ont pris 2.232 décisions portant sur les engagements et les désengagements de l’association. Enfin, en 2006, le Conseil ou le Bureau ont été conduits à procéder – sur convocation des adhérents – à 60 auditions.

Publié par David Savary

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *