Le salaire, talon d’Achille des agences de voyages

Peut-on vivre avec moins de 1 000 euros net par mois ? Bien sûr que non. C’est pourtant ce que gagne la majorité des conseillers en voyages qui débute dans la profession.Selon le Snav, les négociations concernant la revalorisation des SMCN – Salaire minimum de convention nationale – devraient reprendre dans les trois prochains mois. Pour peser davantage auprès des organisations syndicales, le syndicat compte s’appuyer sur un questionnaire qu’il a adressé à ses adhérents afin de connaître les salaires mensuels pratiqués dans les agences. Les résultats devraient être divulgués d’ici une semaine. "Pour augmenter les salaires, il faudrait qu’on fasse des bénéfices" souligne Francis-Philippe Gallo, directeur de Sembat Voyages, qui avoue davantage "pousser les avantages sociaux comme les tickets restaurants ou la mutuelle que la pure rémunération". Rappelons que les SMCN comportent dix niveaux englobant une cinquantaine de qualifications. Le niveau 1 correspondant au débutant (agent de vente et/ou de réservation et/ou billettiste) avec moins de six mois de pratique professionnelle est porté à 1 254,28 euros brut, soit le montant du SMIC. Un patron d’agence francilien accepte de donner le dernier bulletin de paie de ses salariés agents de comptoir : "1370 euros nets pour le plus bas avec sept ans d’ancienneté, 1 620 pour le plus haut avec 14 ans d’ancienneté". Il précise aussi que "les salaires sont versés sur 13 mois, avec prime annuelle lorsque les objectifs sont atteints". Pour Alain Barruet, responsable de Crimée Voyages, "les salaires ne sont pas si bas que cela". Celui-ci décourage cependant celles et ceux qui "voudraient intégrer cette profession en s’imaginant faire une carrière" et considère que "les perspectives d’évolution sont peu nombreuses".

Publié par David Savary

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Vos réactions (12)

  1. MLLE KETTY votre article a suscité en moi le sentiment d’injustice en effet,Votre expérience de 10 ans en Agence de Voyages n’est absolument pas reconnue puisque votre salaire n’atteint pas le salaire de 1000 EUR : c’est une Humiliation …..

    Quand est-il du Respect de l’ Etre Humain ?

    Le Conseiller en Voyages est avant tout un Artisan polyvalent doté d’un mental solide pour assumer et assurer le bon fonctionnement d’une Agence de Voyages……Le SNAV ? ce n’est qu’ en 2008 que notre Convention fera apparaître une nouvelle grille des salaires.

    Pendant des années, malgré certaines périodes florissantes nos salaires étaient loin de répondre à nos attentes….. Notre vocation nous a aidé à vivre notre quotidien avec plus de sérénité.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *