Présidentielles : le Snav attend toujours les réponses des candidats

A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, le moins que l’on puisse dire c’est que les candidats ne s’intéressent pas au tourisme.Aucun des postulants à l’Elysée n’a daigné répondre à un courrier adressé par le Snav. Envoyé le 23 mars avec accusé de réception, ce courrier sous la forme d’un questionnaire soulevait les principaux enjeux et problèmes de la profession. "Je suis déçu que personne n’ai répondu" déplore Georges Colson, président du Snav. Il juge même cette absence de réponse "inquiétante" pour une profession qui représente "un poids important dans l’économie française". Que va-t-il advenir du futur ministre du tourisme ? George Colson ne cache pas sa préférence pour un grand ministre du Tourisme dédié exclusivement à ce secteur d’activité. Quelque soit le futur élu, "nous allons remonter au créneau et nous battre" dans l’intérêt de la profession. Rappelons que le budget du ministère délégué au Tourisme s’élève cette année à 83,6 millions euros, soit 0,03% du budget de l’Etat.

Publié par David Savary

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Vos réactions (2)

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *