Confirmation avec l’ILTM : le luxe a encore de beaux jours devant lui

Salon

Retombées commerciales importantes.
Harmonie entre industrie et voyages.
Les organisateurs d’ILTM (International Luxury Travel Market) se réjouissent : « En l’espace de trois ans, nous sommes devenus l’événement de référence pour le voyage de luxe dans le monde entier. » Il est vrai que cette troisième édition qui s’est tenue à Cannes du 6 au 9 décembre a battu son record : 950 exposants (spas, golf resorts, croisières, chaînes hôtelières prestigieuses, destinations de rêve) contre 570 l’an passé, 850 acheteurs en provenance d’une cinquantaine de pays. Avec des stands coûtant 850 euros le m2, ILTM est aussi le salon le plus cher au monde. « Le succès de cet événement s’appuie sur une équation simple : 3 % de voyageurs haut de gamme représentent 20 % des dépenses de voyages », analyse Serge Dive, son fondateur. Un mouvement qui devrait encore s’amplifier dans les années à venir. Croisières à Bora Bora ou aux Maldives, palais au Rajasthan, palaces à Venise, rien n’est trop beau et tout est fait pour attirer les acheteurs. A noter aussi que le voyage de luxe se féminise puisque 50 % des voyages d’affaires sont désormais effectués par des femmes. Pas étonnant que pour obtenir leurs faveurs des parfumeurs, créateurs de mode ouvrent à présent leur propre hôtel. « Pourquoi pas demain des vacances Hermès, Ralph Lauren ou Issey Miyake ? », s’interroge Serge Dive. « La formule avec rendez-vous préorganisés me convient tout à fait », confie Marie-José Birot, directrice des ventes de l’office de tourisme d’Aix-en-Provence. Avant de préciser qu’elle est surtout venue ici pour « présenter l’exposition Cézanne 2006 ». Pour Mehdi Hemici, directeur commercial du groupe Lucien Barrière, « ce salon est incontournable car ici ce sont des directeurs qui rencontrent des directeurs ». Il ajoute : « Sur l’ILTM, les retombées commerciales sont importantes, notamment avec des pays émergeants à fort potentiel d’achat tels que la Chine. »

Publié par La Rédaction
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *