Dès ce mardi, 1 600 marques représentées sur IFTM Top Resa et Map Pro

Salon

Les salons IFTM Top Resa et Map Pro ouvrent leurs portes ce mardi à 09h30 dans les halls 7.1 et 7.2 de Paris expo, porte de Versailles. Durant quatre jours, sur les segments Affaire, Loisir, Evènementiel et Groupe, quelque 1 600 marques seront représentées sur 543 stands.
 Plus de trente et un mille professionnels du tourisme sont attendus pour ce grand rendez-vous annuel. "Le marché est compliqué, difficile, c'est certain mais le tourisme est résilient. Malgré les difficultés, il continue à y croire, à être dynamique, à essayer d'innover, à être créatif, et c'est la bonne attitude à avoir. Se mobiliser, se retrouver, se rencontrer, c'est vital" indique à l'AFP Frédéric Lorin, directeur général de la division tourisme chez Reed exposition et directeur du salon IFTM Top Resa.
Pour cette 38e édition, l'IFTM Top Resa exposera encore cette année conjointement avec Map Pro, salon consacré au tourisme de groupes avec lequel il a fusionné l'an dernier.

Une tribune pour communiquer

IFTM Top Resa, "c'est LE rendez-vous de l'industrie du tourisme en France, c'est une bonne tribune pour communiquer. Pour les destinations, le but est de rencontrer des agences de voyages qui vont les pousser, pour les tour-opérateurs c'est de rencontrer des nouveaux produits à programmer", souligne Frédéric Lorin. Cette année, "nous avons huit réseaux contre six l'an dernier et nous avons 64 tour-opérateurs, contre 60 en 2015. Même si ce n'est que 4 de plus, compte tenu des difficultés du marché, et des fusions ou des rachats des uns aux autres, c'est plutôt une bonne performance", se félicite-t-il.

4 TO de plus qu'en 2015

Un total de 166 destinations seront représentées, dont la Sierra Leone, pour la première fois. L'Iran, qui avait fait son retour l'an dernier est toujours présent. Le Portugal, destination phare, propose le plus grand stand du salon et même s'ils souffrent beaucoup, les pays du Maghreb, Maroc, Tunisie, Algérie mais aussi l'Egypte, la Mauritanie seront présents.
"Face à la crise, soit on met la tête dans le sable, soit on décide de se dire que c'est une difficulté passagère, c'est ce que font ces pays d'Afrique et c'est très bien", assure le directeur du salon.
Le Moyen-Orient avec Oman, Dubaï, Abou Dhabi ou encore le Qatar, ne sera en revanche pas représenté, "un gros manque", selon Frédéric Lorin, qui explique cette désaffection par "la résultante de l'impact de la baisse du prix du baril de pétrole".

L'oenotourisme

Pour la première fois, parmi les différents villages, "nous proposons, sur le salon Map Pro, un village dédié à l'oenotourisme. Il faut savoir que 61% des clients qui achètent des séjours autour de l'oenotourisme sont français", indique-t-il.
Sur le village de la croisière, quarante-sept croisièristes et compagnies maritimes viennent cette année, dont trois nouvelles. Selon Frédéric Lorin, "c'est un secteur qui se porte très bien puisque 615.000 passagers français ont embarqué sur une croisière en 2015, soit une hausse de 4% par rapport à 2014".
Top Resa sera inauguré mardi matin par le secrétaire d'Etat au Tourisme Matthias Fekl, tandis que la nouvelle ministre des Outre-mer Ericka Bareigts visitera mercredi de son côté les stands représentant les destinations d'outre-mer.
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *