L’intégration en douceur du Map Pro par IFTM-Top Resa

Salon

Alors que les deux manifestations sont enfin parvenues à un accord, Thomas Desplanques, directeur du salon IFTM-Top Resa, souhaite faire perdurer le Map Pro sur la prochaine édition en septembre. Mais n'exclut rien pour la suite."Le fait que le Map Pro et IFTM-Top Resa se tiennent aux mêmes dates a constitué un élément déclencheur dans le redémarrage des négociations. C'est une situation qui n'était pas raisonnable" affirme Thomas Desplanques qui précise que les organisateurs Comexposium et Reed Exbitions ont "travaillé la main dans la main" dans le cadre de cette acquisition.
Le Map Pro qui devait se tenir les 24 et 25 septembre au Palais des congrès de Paris se tiendra finalement dans le hall 7.1 du parc des Expositions de la porte de Versailles alors qu'IFTM-Top Resa occupera le hall 7.2 du 23 au 26 septembre. "A J-2 mois, on ne va pas tout casser. Rien ne change sur le fond" explique Thomas Desplanques qui souligne que les deux salons resteront "bien distincts, avec deux sites web et deux badges différents". Concernant les exposants communs aux deux évènements, une dizaine au total, le dirigeant estime qu'ils bénéficient là "d'une belle visibilité". Par exemple, le Puy du Fou sur le Map Pro pourra toucher les autocaristes et les groupistes, alors que sur IFTM-Top Resa, il s'adressera aux agences de voyages ou aux chefs de projet positionnés dur le créneau de l'événementiel. "Tout cela est très cohérent".
En plus de ses pôles loisirs, affaires et Mice, IFTM-Top Resa intègre donc l'offre réceptive et groupe, en vue "d'un grand salon du tourisme en France". A l'heure où le gouvernement sous l'impulsion de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du développement international, compte sur l'économie du
tourisme pour relancer l'emploi, IFTM-Top Resa conforte son positionnement multi-cibles. "Nous allons d'ailleurs tout faire pour que Laurent Fabius vienne inaugurer le salon en compagnie de Fleur Pellerin, secrétaire d'Etat chargée de la promotion du Tourisme" résume Thomas Desplanques d'ores et déjà satisfait du nombre d'exposants "déjà supérieur à celui de l'an dernier à la même date".

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *