Le « salon des vacances en France » revoit sa copie

Salon

Comment faire venir des visiteurs dans un salon entièrement consacré à l’offre touristique française alors même qu’une étude du cabinet Singulier & Co précise que « les Français pensent connaître la France ». C’est le principal point qui ressort d’une enquête commandée par Exposium. L’organisateur de l’événement (27, 28 et 29 janvier, Paris Expo, porte de Versailles) a donc eu l’idée de débaptiser le salon pour créer une nouvelle identité qui colle aux attentes des vacanciers. « Ailleurs en France » propose de « réunir les meilleures et les plus insolites idées de vacances, loisirs, week-ends partout en France ». Le tout pour démontrer « qu’ailleurs, ce n’est pas si loin, c’est chez nous, qu’on peut s’y étonner, s’y dépayser ». Les organisateurs veulent aussi chercher à améliorer l’accueil en créant des places de villages et cafés de commerce où se tiendront des « animations et des forums » et où « les voyageurs pourront échanger leurs expériences ». L’équipe d’Ailleurs en France, qui s’occupe aussi du salon Mahana, est dirigée par Christel du Lac de Fugères. Rappelons que le salon a accueilli l’année dernière quelque 50.000 visiteurs pour un total de 580 exposants. André Dromoy, commissaire général, avait précisé « vouloir solliciter la venue de grands réseaux d’agences ». Institutionnels (OT, CRT, CDT…) et loueurs de résidence de tourisme (Lagrange, Pierre & Vacances, VVF…) forment en effet le gros des troupes du côté des exposants.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *