Le salon Expo Cinq vient jouer dans la cour de Mahana

Salon

Une nouveauté début février 2006.
Trop de salons pro en Rhône-Alpes ?
Depuis 25 ans, Mahana avait, semble-t-il, bien résisté aux difficultés économiques que connaissent les salons du tourisme en France. Mais sa 26e édition, prévue du 10 au 12 mars 2006, risque d’être plus chahutée… Expo Cinq, société événementielle créée le 9 mai dernier par Lionel Pons, ancien responsable de Mahana, lance Les Rendez-Vous du Tourisme, du 3 au 5 février 2006 au Palais des Congrès de Lyon ! Sur le papier, avec 4.000 m2 d’exposition, un site et un parking plus petits que ceux disponibles à la Halle Tony Garnier, Expo Cinq a peu de chance de faire chanceler Mahana organisé par Exposium. « Mon ambition est d’offrir aux exposants et partenaires une opération globale de communication. Focaliser tant d’énergie sur trois jours de salon, c’est peu. Ce salon grand public, point d’orgue de leur communication, sera complété par l’envoi d’une newsletter trimestrielle présentant leur offre, et l’ouverture d’un site Internet avec ses rendez-vous quotidiens », explique Lionel Pons. Sa zone de prospection sera Lyon et sa région et ses cibles adaptées aux besoins des TO, agences, CRT, CDT, OT de Rhône-Alpes, de France et de l’étranger. Le même ciblage qu’avance Mahana ! « Je ne suis pas inquiet. Mahana bénéficie d’une assise historique et d’une forte fidélité. Le salon est ancré dans la vie de la cité, rétorque André Dormoy, commissaire général de Mahana. Mais je trouve dommage de diluer les énergies. » Quant aux professionnels lyonnais, ils demandent à réfléchir. Si début février est plus proche de la sortie des brochures, mars permet la diffusion de promotions pour les vacances de Pâques…
 » Pendant des années, nous avons participé à Mahana, mais c’est devenu moins intéressant pour nous. Nous n’y sommes pas allés l’an dernier et ne devrions pas y être l’an prochain. Nous organisons notre propre salon groupe. Expo Cinq ? pourquoi pas », lance Loïc Planche, DG du réseau OVP-Selectour. « L’offre salon de la région devient un vrai casse-tête. Car à ces deux-là, s’ajoute ceux des distributeurs, Protravel, Thomas Cook et les autres », souligne Fabrice Margot, responsable commercial d‘Aérosun.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *