Top Résa 2004 a tenu ses promesses !

Salon

15 739 visiteurs se sont rendus au salon avec un pic le vendredi (38 %).
Symbole du dynamisme du salon, 1 253 colis ont été envoyés par Logimail.
Encourageant pour une première : les ateliers organisés pour les vendeurs.
Toujours plus fort. L’édition 2004 de Top Résa a attiré 15 739 visiteurs, soit une progression de 10,3 % par rapport à l’année 2003 (32 % le jeudi, 38 % le vendredi et 30 % le samedi). 46 % des visiteurs sont originaires d’Ile-de-France contre 54% pour les régions. « Le nombre… et la qualité », souligne Jean-Pierre Mas, président d’Afat Voyages, particulièrement satisfait des contacts obtenus sur le salon. Symbole du dynamisme du salon, peut-être, le nouveau service de Logimail qui permettait aux vendeurs d’envoyer cinq kilos de brochures dans leurs agences. « Le stand n’a pas désempli, souligne Isabelle Banlin, directrice commerciale de Logimail. Nous avons reçu nos premiers colis dès le jeudi midi. Et même si nous avons revu des agents de comptoir plusieurs fois, nous n’avons rien refusé. » En tout, 1 253 colis ont été envoyés. « Des documents de travail », précise Isabelle Banlin. Autre point qui démontre que les vendeurs sont loin d’être exclus du salon, la réussite des ateliers du samedi. Ainsi, Marcel Levy (Radio du Voyage), qui animait les séances, estime qu’ils ont « beaucoup mieux fonctionné » qu’il ne l’avait imaginé. Il explique : « Dès que l’on touche aux salaires, à la formation ou à la prospective, la participation est au rendez-vous. » L’atelier « Vendre et reprendre une agence de voyages », avec la participation de Michel Messager, secrétaire général de l’APS, a été particulièrement suivi. Autre exemple, la satisfaction de Serge Lamberti, patron de Neckermann, qui souligne avoir reçu près de « 1 500 personnes » venues tester le site B to B. Gérald Duport, directeur commercial de Top Résa, met en avant l’efficacité de cette édition « pour l’ensemble des exposants ». Et pas forcément pour ceux qui disposent de beaucoup d’espace. Richard McGinnis, directeur régional de Leading Hotels of the World, explique : « C’est un salon très professionnel. Si nous avons eu deux demandes de groupe, cela reste un rendez-vous beaucoup plus destiné à la communication qu’aux affaires. »

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *