Top Résa fait le maximum pour les vendeurs !

Salon

Sept ateliers thématiques le samedi, lors de la journée « Spécial Vendeurs ».
Possibilité de faire acheminer dans son agence cinq kilos de documentation.
Les chefs de produits pourront profiter de la présence de 135 destinations.
Le compte à rebours est enclenché et quelque 24 500 invitations sont déjà parties : dans un peu moins de trois mois (du 30 septembre au 2 octobre 2004), Top Résa ouvrira ses portes avec, pour cette 26e édition, l’ambition de la part des organisateurs d’accompagner chaque agent de comptoir dans sa visite. « S’il revient de Top Résa avec des connaissances à faire partager, le pari sera alors gagné, précise Gérald Duport, directeur commercial. C’est le message que nous allons faire passer auprès des chefs d’agence. » Ainsi, le samedi, lors de la journée « Spécial Vendeurs », sept ateliers thématiques seront organisés à leur intention. Autre « vraie nouveauté », six bornes interactives seront installées au milieu du salon pour aider les visiteurs à se repérer et à se diriger au plus vite vers le stand désiré. Ce n’est pas tout : les organisateurs, avec le concours de Logimail, ont mis en place un système d’acheminement de la documentation. « Un maximum de cinq kilos pourra être pris en charge, explique Gérald Duport. Les colis arriveront en agences quelques jours après la fermeture du salon. » Nouveauté encore, avec le service « SOS Contact ». Exemple : un vendeur ne trouve pas un commercial sur le stand d’un tour-opérateur, il peut le signaler à la cellule « SOS Contact » qui se chargera de transmettre un message à l’intéressé. Quitte à ce que la rencontre se fasse après Top Résa. Le tout doit aider « les nouveaux visiteurs » à ne pas se sentir perdus quand ils entrent pour la première fois sous le chapiteau. Enfin, avec 400 stands et 1 400 marques (1 270 l’année dernière), Gérald Duport affirme qu' »un chef de produit peut venir à Top Résa pour travailler ». Ainsi, « 135 destinations seront représentées avec un stand chacune » avec, pour la première fois, la République tchèque, la Libye, l’Argentine, Rhodes, le Vanuatu et le Zimbabwe. Autre « grande victoire », la présence en force d’hôteliers comme Small Luxury, Hilton, Best Western ou Châteaux et Hôtels de France.
Le salon soutiendra un projet d’entreprise
« Top Création », c’est le nom d’un nouveau projet lancé par Top Résa qui vise à soutenir un créateur d’entreprise avec la collaboration de partenaires comme Air France, la banque de Baecque Beau, Elvia, le Ceto ou Challenge Tourisme. Les dossiers seront reçus entre novembre 2004 et mai 2005 et les candidats seront, bien entendu, auditionnés par les représentants de ces différentes sociétés ou associations. L’heureux élu obtiendra des subventions et un suivi de la part des partenaires de « Top Création ». L’âge du candidat n’entre pas en ligne de compte et « la porte est ouverte » pour toutes sortes de projet, que ce soit la création d’une agence de voyages ou, par exemple, le développement d’un tour-opérateur. Un beau complément de ce que fait déjà l’APS avec le challenge des nouveaux entrepreneurs qui met en avant ceux qui ont déjà pris l’initiative de créer une société (distribution, tour operating et réceptif). Toujours dans ce cadre des récompenses, la soirée des Voyages d’Or clôturera samedi soir le salon avec le palmarès des meilleurs prestataires de l’année (TO, chaîne hôtelière, compagnies aériennes…) selon les votes des agents de voyages.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *