Tous les feux sont au vert pour la 13e édition du Ditex

Salon

A Avignon, mercredi 29 et jeudi 30 mars, le Ditex réunira une nouvelle fois un joli parterre d’exposants qui doit permettre à tous les visiteurs de revenir avec des idées et des réponses.

Même si Jean-François Alexandre, patron du Ditex, reconnait que les négociations sont chaque année de plus en difficiles avec les fournisseurs, il n’en reste pas moins que la prochaine édition du salon aura de l’allure, « avec quelque 64 stands », soit « une configuration équivalente » à celle de l’année dernière. Les TO seront particulièrement bien  représentés avec des marques comme Asia, Australie Tours, Fram, Kuoni, Step Travel, Look Voyages, Visiteurs, TUI France ou encore Salaün Holidays, qui d’ailleurs, affrétera un autocar depuis Nice pour amener des agents de voyages à Avignon. Des réseaux, comme le Cediv et Univairmer, ont aussi pris un stand. Transporteurs, office de tourisme, assureurs, GDS, croisiéristes, loueurs de voiture sont aussi représentés. Ajoutons, aussi, qu’une zone sera réservée aux réceptifs.

Par ailleurs, Jean-François Alexandre lance  cette année un « espace conseil » pour les agents de voyages au sein duquel des spécialistes répondront à des questions autour de différents thèmes comme « le droit du tourisme », « les centrales de paiement », « la communication digitale et évènementielle », « créer son entreprise » ou encore la « formation ».

De nombreux évènement rythmeront la vie du salon. Tourigolf organise une compétition la veille du salon, Challenge Tourisme remettra une nouvelle fois son prix à une agence de voyages innovante et n’oublions pas la très attendue soirée Bulles organisée par Resanéo. Ajoutons, aussi, que le restaurant a été réintégré dans le salon pour conserver visiteurs et exposants dans une même unité de lieu tout au long de la journée.

Tous les ingrédients sont une nouvelle fois réunis pour que cette édition soit un succès. Aux agents de voyages maintenant – 300 sont déjà pré-inscrits –  de saisir l’opportunité de rencontrer en quelques heures tous leurs fournisseurs qui n’ont pas forcement l’occasion d’être souvent accessibles dans leur zone de chalandise.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *