Menu
S'identifier

Grande-Bretagne

Quelle est la différence entre la Grande-Bretagne et le Royaume-Uni ?

Publié le : 25.04.2006 I Dernière Mise à jour : 25.04.2006

La confusion reste grande entre ces deux entités, certains touristes allant jusqu'à faire de “l'Angleterre” un terme générique pour désigner toute la Grande-Bretagne, ce qui vexe généralement beaucoup les Gallois et les Écossais… La Grande-Bretagne – la plus grande des îles britanniques – qui est constituée de l'Angleterre, de l'Écosse et du pays de Galles est un des composants de l'État du Royaume-Uni qui intègre en plus l'Irlande du Nord. Cette entité dont le nom officiel est le “Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord” est d'ailleurs la seule à être reconnue au niveau des relations internationales. Ce qui n'empêche pas que dans certains domaines – le sport notamment – chacun de ces quatre “pays” ou “provinces” qui sont autant de nations culturellement très différentes soit représenté à titre individuel. Le Royaume-Uni reste ainsi le seul pays au monde à posséder quatre équipes nationales de football.
Si l'histoire a rassemblé ses quatre “pays” dans un même “Royaume-Uni” officiellement fondé en 1801, chacun n'en reste pas moins attaché à sa propre identité nationale. Ce qui a poussé l'Irlande du Nord, l'Écosse et le pays de Galles à revendiquer plus ou moins fortement une certaine autonomie politique vis-à-vis du pouvoir central britannique basé à Londres. Et aujourd'hui, si chacun de ces trois “pays” reste représenté au Parlement britannique par le biais de ses membres (élus au suffrage universel) siégeant à la Chambre des communes, ils disposent tous de leurs propres institutions semi-autonomes pour tout ce qui relève de leurs affaires intérieures (éducation, santé, justice, agriculture…). Depuis 1999, les Écossais possèdent leur propre Parlement à Édimbourg tandis que le pays de Galles dispose d'une Assemblée galloise à Cardiff. Quant à l'Irlande du Nord, où les accords de paix de 1998 avaient abouti à l'instauration d'un gouvernement et d'un Parlement à Belfast au sein desquels catholiques et protestants se partageaient enfin le pouvoir, elle est depuis octobre 2002 à nouveau sous administration directe du gouvernement britannique. Le désarmement de l'IRA (la milice catholique de l'Armée républicaine irlandaise), un des points cruciaux préalables au rétablissement de ces institutions, n'ayant toujours pas été respecté.

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format