Menu
S'identifier

Jersey

Aurigny, Sercq et Herm méritent-elles une excursion ?

Publié le : 25.04.2006 I Dernière Mise à jour : 25.04.2006

Chaque île de l’archipel a un charme particulier et vaut bien un détour. Aurigny n’est accessible que par avion (Aurigny Air Service) depuis Jersey ou par bateau l’été depuis Diélette. Balayée par les vents, elle a gardé, plus que ses voisines, son côté sauvage : c’est le royaume des macareux et des fous de Bassan qui logent au pied des nombreux forts. On compte en effet pas moins de treize de ses fortifications, qui ont été destinées pendant des siècles à défendre la « Gibraltar de la Manche » contre les menaces françaises. Outre cette campagne aux paysages divers et préservés, la petite ville de Sainte-Anne vaut le coup d’œil. Le visiteur sera séduit par ses maisons aux façades pastel et par ses habitants qui ont conservé ici plus qu’ailleurs leur authenticité et leur caractère. Les jours de gros temps, sur les faubourg nord de Sainte-Anne, on peut assister au combat entre ce géant de granit et la mer, qui arrive à déchaîner des vagues de quinze mètres de hauteur. Plus au sud et tout proche de Guernesey se trouve l’île de Sercq, que l’on peut rejoindre par bateau (Emeraude Lines) depuis Jersey.  Pour Victor Hugo, c’était «une espèce de château de fées, plein de merveilles». Depuis, cet îlot rocheux n’a guère changé et garde le charme suranné des temps anciens. Les voitures y étant interdites, on peut s’y balader à vélo depuis le port de la Maseline et son petit village de 650 habitants, jusqu’aux jardins de La Seigneurie, en passant par le sentier
La Coupée qui offre un superbe point de vue. Herm, enfin, située au beau milieu de l’archipel, est la plus petite des îles anglo-normandes. On peut s’y rendre en bateau depuis Guernesey. En arrivant, c’est le choc : pas de voitures ni de radios, une végétation luxuriante et un port minuscule sur lequel donnent des maisons pastel, on se croirait presque aux Caraïbes. Les plages sont même couvertes de coquillages venus du golfe du Mexique grâce aux courants marins !

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format