Menu
S'identifier

Jersey

Quel est l'intérêt de Saint-Hélier, la capitale de Jersey ?

Publié le : 25.04.2006 I Dernière Mise à jour : 25.04.2006

Quand on arrive à Jersey en bateau, on est accueilli par deux des plus importants monuments de Saint-Hélier. Gardant le port, le château Elisabeth est à une dizaine de minutes à pied du rivage. Au XVIe siècle, la reine Elisabeth Ire le fit construire pour relever le défi technologique que représentaient les progrès de l’artillerie. Une digue relie le château au rocher de l’Ermitage, où vécut et mourut saint Hélier, le patron de Jersey, tué par des pirates saxons vers 555. Une petite chapelle taillée dans le roc a été construite au XIIe siècle à l’endroit même où le saint fut assassiné. La vieille ville est située au-delà de la zone portuaire. Dans ce quartier élégant et ombragé, il ne faut pas manquer l’église paroissiale du XIVe siècle de Saint-Hélier, qui servit non seulement de lieu de culte, mais aussi de salle de réunions, d’asile pour les criminels, d’arsenal et d’entrepôt. La place Royale a elle aussi été le théâtre de nombreux événements historiques. C’est ici que les condamnés étaient fouettés et mis au pilori, que l’on brûlait les sorcières, et les Français perdirent une bataille décisive sous les marronniers en 1781. La place est entourée de majestueux édifices publics – le palais de justice (Royal Court House), le Parlement de Jersey (States Chamber) et l’ancienne bibliothèque publique. Le marché couvert, construit à la fin du XIXe siècle, King Street et Queen Street méritent aussi un petit détour : d’un côté les produits naturels de l’île, de l’autre des boutiques élégantes, l’endroit idéal pour faire du shopping. Sur Pier Road, le Musée de Jersey occupe une élégante demeure du XVIIIe siècle. On y trouve de tout, des monnaies anciennes aux trophées de golf modernes. Une pièce est consacrée à Lillie Langtry, actrice et femme du monde originaire de Jersey qui scandalisa l’Angleterre édouardienne. Dominant la rade se dresse la coupole moderne de Fort Regent. Ce bastion du XIXe siècle a été transformé en un vaste centre de loisirs et de sports.
Enfin, c’est depuis la colline de Fort Regent qu’on a la meilleure vue du port et de la ville.

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format