Menu
S'identifier

Nouvelle-Calédonie

Si on devait n'en choisir qu'une, quelle île faudrait-il combiner avec Grande Terre ?

Publié le : 20.04.2006 I Dernière Mise à jour : 20.04.2006

Parce qu’elle fait partie du cliché paradisiaque de la Nouvelle-Calédonie, la fameuse île des Pins sera sans doute incontournable, notamment pour la clientèle des voyages de noces et pour celle qui désire se reposer dans un hôtel de luxe (le Méridien). Bien rompue à l’accueil des touristes, c’est également la seule île à offrir un choix aussi varié de catégories d’hébergements (hôtels 2*, 3*, 4* et luxe ; gîtes), ce qui permet de moduler le tarif du forfait en fonction du budget des clients.
Mais quitte à faire un si long voyage, il serait dommage de ne pas consacrer aussi 2 nuits à au moins l’une des trois îles Loyauté dotées d’hébergements. On peut certes y déplorer le manque d’hôtels 3* et 4*, et le tourisme (encore très confidentiel) est parfois un peu balbutiant, mais les Loyauté sont magnifiques et apportent une dimension “de Robinson au bout du monde” au voyage. Surtout, elles permettent une approche privilégiée de la culture mélanésienne, puisque leur population, principalement kanak, s’implique dans la plupart des activités proposées sur place (tour de l’île, visites de grottes, randonnées, sorties en mer, pêche, dégustation du bougna…). Ce sera donc plus qu’ailleurs l’occasion rêvée de tester une nuit en gîte et en case traditionnelle chez l’habitant.
Après, reste à faire un choix… Sachez que Lifou est la seule île à posséder plusieurs hôtels (un 1* et deux 2*). Sa grande taille (aussi vaste que la Martinique) se prête bien aux excursions et ses sites de plongée sont très réputés (un centre de plongée se trouve sur place). La plus sauvage, Maré offre un choix plus restreint d’hébergement et d’activités, mais plus que n’importe où ailleurs, on y a l’impression d’être seul au monde. Et si sur Ouvéa, la belle endormie, ceux qui préfèrent le confort n’auront pas d’autre alternative que l’hôtel haut de gamme le Paradis d’Ouvéa, forcément plus onéreux que les 2 étoiles des autres îles, ils auront en contrepartie le privilège de séjourner au bord de l’extraordinaire plage de Mouli et ses 25 kilomètres
de sable blanc…

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format