Menu
S'identifier

Turquie

Faut-il séjourner plusieurs jours en Cappadoce ?

Publié le : 27.04.2006 I Dernière Mise à jour : 27.04.2006

Oui tout simplement pour apprécier la beauté des paysages et prendre le temps de découvrir d’autres vallées moins connues. La richesse de la Cappadoce est immense et les circuits sont infinis. Dans le triangle d’or formé par Ürgup, Uçhisar et Avanos plus de 365 églises ont été dénombrées et pas moins de 200 autres restent à découvrir. La Cappadoce est bien plus qu’un musée en plein air, c’est avant tout un formidable parc naturel pour les randonnées pédestres ou équestres (le nom Cappadoce signifiant « le pays des beaux chevaux »). Chaque vallée est un prétexte pour découvrir ces curieuses « cheminées des fées » aux chapeaux pointus coiffés d’un petit plateau de basalte. Véritable mirage de pierre au coeur de l’Anatolie, la Cappadoce est l’épicentre de cette terre volcanique. Fragile mais tellement merveilleuse. À pied, à cheval ou en ballon, elle est un lieu incontournable et particulièrement authentique. La Cappadoce a gardé son âme rurale, les femmes nouent encore les tapis, les potiers n’ont jamais arrêté leurs activités quant aux paysans, ils continuent à cultiver les minuscules champs jouxtant leur maison troglodyte. S’enfoncer dans les chemins entre les vignes et les vergers à la recherche des ermitages rupestres est un moment inoubliable surtout si on a la chance de partager un thé avec les habitants. À côté des célèbres sentiers de la vallée de Göreme, il existe des dizaines de chemins moins fréquentés, comme ceux de la vallée d’Ihlara, qui concentrent sur à peine deux ou trois kilomètres de magnifiques chapelles byzantines accrochées à la falaise. À Derinkuyu, on visite une surprenante cité souterraine de dix-huit niveaux avec ses cent cinquante-deux cheminées d’aération ! Un peu plus loin à Mustafapasa, c’est un village avec ses maisons en pierres sculptées que l’on découvre perché au bord de la vallée. Les joyaux sont nombreux et pas toujours faciles d’accès. Dans ces conditions, il est indispensable de louer une voiture, surtout si on loge à Ürgüp ou à Göreme, les deux principales villes touristiques de la région.

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format