Attention ! Voici SignalConso, la plateforme pour dénoncer les fraudes dans le tourisme

Tech & Web
En transmettant ses coordonnées sur SignalConso, le consommateur pourra directement être contacté par l'entreprise. ©Adobe Stock

Arnaque sur un hôtel ou un camping, problème avec une agence de voyages… Le consommateur va à présent pouvoir dénoncer directement des fraudes auprès de la DGCCRF. Explications.

 

Le gouvernement a lancé mardi la plateforme SignalConso, qui permet aux consommateurs de signaler les problèmes qu’ils ont rencontrés avec des entreprises, parmi lesquelles peuvent se trouver des acteurs du tourisme.

 

Intégré à la Répression des fraudes (DGCCRF) le site web possède en effet plusieurs catégories, telles que «Café/Restaurant», «Achat sur Internet», «Voiture/Véhicule» ou encore «Voyages/Loisirs». Dans cette dernière catégorie, les consommateurs peuvent ainsi dénoncer une arnaque sur un hébergement mais aussi un problème avec une agence de voyages, en précisant par exemple si cela concerne le prix, la prestation, l’assurance ou la publicité (mensongère). Une fois le problème détaillé, les coordonnées de l’entreprise pointée du doigt sont ensuite fournies à la Répression des fraudes.

La plainte signalée à l’entreprise

La plateforme permettra ensuite aux autorités de transmettre les plaintes directement aux entreprises et d’intervenir si nécessaire auprès de certaines d’entre elles, pour les cas les plus graves ou répétés. « Un signalement ne constitue pas une saisine formelle de la DGCCRF au sens de l’article L. 112-8 du code des relations entre le public et l’administration. Notre plateforme ne propose pas de suivi personnalisé de votre dossier », précise toutefois le site SignalConso.

 

En transmettant ses coordonnées, le consommateur pourra directement être contacté par l’entreprise si elle souhaite corriger le problème. De quoi peut-être intéresser vos clients qui pourraient vous faire part de soucis survenus pendant un voyage.

Publié par Brice Lahaye
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *