Tourisme : ces 5 tendances sur lesquelles vous pouvez surfer en 2020

Tech & Web
La génération Z voyage déjà beaucoup : la majorité de ces jeunes de moins de 22 ans ont effectué 1 à 3 voyages dans les 12 derniers mois. ©Adobe Stock

Le média anglophone Skift a publié une étude sur les tendances à suivre cette année dans le secteur du voyage. Décryptage.

1/ L’environnement sera LA priorité

2020 rimera bien sûr avec environnement. Et avec lutte contre le surtourisme. La popularité d’une destination ne va (bientôt) plus se mesurer au nombre de touristes accueillis mais à sa stratégie de développement écoresponsable. Pour Skift, les destinations mais aussi l’ensemble des professionnels du tourisme doivent dire non au greenwashing (ou au marketing borderline) et oui à une gestion durable de chaque destination.

=> Comment vous pouvez y contribuer : en commercialisant les produits de tour-opérateurs qui ont obtenu le label ATR (Agir pour un tourisme responsable) comme Boomerang Voyages (Kappa Club) ou Salaün Holidays ou en proposant à vos clients de compenser les émissions de carbone de leurs voyages (notamment les trajets en avion).

2/ Les cinquantenaires vont plébisciter le bien-être

Jusqu’à présent, les retraites de méditation aux confins de l’Inde ou les week-ends yoga et régime alimentaire s’adressaient d’abord aux jeunes voyageurs de 20 à 30 ans. Désormais, ces voyages axés sur le bien-être et le développement personnel sont aussi demandés par les quarantenaires et les cinquantenaires en quête d’apaisement et de rajeunissement par un meilleur équilibre de vie. Et le tourisme a intérêt à se saisir dès maintenant de la question : en 2050, 2,1 milliards de personnes dans le monde auront 60 ans et plus.

=> Comment vous pouvez en profiter : en poussant les produits hôteliers avec spa, jacuzzi et hammam et les thalassothérapies auprès de clientes soucieuses de leur santé ou à des couples en quête de détente. Des TO spécialistes comme Thalasso n°1 ou Alma Mundi créent aussi des voyages autour du bien-être.

3/ La génération Z bouscule les habitudes de consommation

Ils représentent déjà un tiers de la population mondiale. La génération Z (dont les plus âgés souffleront leur 22e bougie cette année) est le consommateur de demain. Et cette génération voyage déjà beaucoup. D’après l’étude de Skift Research, au Royaume-Uni, 85% des jeunes de la génération Z ont effectué un à trois voyages dans les 12 derniers mois (contre 79% pour les Millennials). Ce chiffre atteint 88% en Australie (contre 81% des Millennials) et 81% en Inde (contre 65% des Millennials). Pas mal pour des jeunes sans trop de moyens ! Pour partir, ils s’y mettent à plusieurs puisqu’ils sont près de la moitié à partager les coûts avec plusieurs personnes pour réaliser leurs voyages. Et pour voyager, comme pour le reste, c’est sur mobile que ça se passe surtout sur les marchés émergents comme l’Inde et la Chine.

=> Comment vous pouvez en profiter : pour draguer la jeune génération, soyez là où ils sont ! Sur mobile, ils affectionnent Youtube, Instagram et Snapchat mais délaissent Facebook et WhatsApp (les outils de leurs ancêtres les Millennials). C’est le moment de vous mettre aux réseaux et à la vidéo… Côté technique toujours, facilitez le paiement en ligne à plusieurs pour leur permettre de concrétiser facilement leur réservation.

4/ L’ère de la data est venue (dans le tourisme)

En moyenne, un voyageur passe 53 jours à regarder 28 sites différents avant de faire un achat. Outre un taux de conversion relativement faible dans le secteur du voyage, cela crée une immense quantité de data (dates de voyages, préférences…) pas forcément (bien) utilisées. Pourtant, l’utilisation de ces données permettrait de développer une relation personnalisée et privilégiée avec vos clients et de stimuler votre taux de repeaters. Ça tombe bien, selon une étude menée par Accenture Interactive, 73% des consommateurs sont prêts à davantage partager leurs informations personnelles si les marques sont transparentes avec leur utilisation. Et pourquoi ne pas envisager de créer un programme de fidélité 100% fait maison à partir des données récoltées ?

=> Comment vous pouvez vous y mettre : la priorité absolue est d’être en conformité avec le RGPD, ce règlement qui régit l’utilisation des données personnelles entré en vigueur dans l’Union européenne l’année dernière. Ensuite, réfléchissez à un moyen de récolter des informations sur vos prospects (réseaux sociaux, emailing…) et à toujours mettre en évidence votre objectif en recueillant ces informations et la possibilité de les supprimer si c’est ce que souhaite la personne.

5/ Les moyens de paiement alternatifs vont s’imposer

En Chine par exemple, la nouvelle génération est capable d’abandonner son panier en cours de route parce que son mode de paiement préféré comme WeChat Pay n’est pas disponible ! 2020 est l’année des moyens de paiement alternatifs (sur mobile). Et vous ne regretterez pas d’y mettre votre nez car ils vous permettront de vous conformer aux nouvelles règles européennes en la matière qui entreront en application en décembre 2020. Des niveaux de vérification plus élevés et d’authentification à deux facteurs vont devenir monnaie courante. D’ailleurs, d’après Bart Tompkins, responsable des paiements d’Amadeus : « 2020 sera l’année durant laquelle les moyens de paiement alternatifs vont surpasser les cartes et les espèces dans les transactions de l’industrie du voyage. »

=> Comment vous pouvez vous y mettre : familiarisez-vous avec les acteurs majeurs du secteur (AliPay, Apple Pay, Paypal…) et surveillez les start-up qui montent : TravelBank et Expensify. Et n’oubliez pas de jeter un œil aux outils existants pour permettre un paiement partagé au moment de valider la réservation…

Publié par Manon Gayet
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *