Attaque à Paris : C’est la faute de la France pour le président tchétchène

telex

Après la sanglante attaque qui a fait un mort et quatre blessés dans les rues parisiennes samedi soir, le profil de l’assaillant se dessine. Russe originaire de Tchétchénie, Khamzat Azimov, né en 1997, a passé une partie de sa jeunesse à Strasbourg, où il a émigré avec sa famille dans les années 2000. Le président tchétchène, Ramzan Kadyrov, a réagi en rejetant la faute de la radicalisation du jeune homme sur la France. « Il est né en Tchétchénie, mais c’est au sein de la société française que sa personnalité, ses opinions et ses convictions se sont formées. » « Je suis sûr que s’il avait passé son enfance et son adolescence en Tchétchénie, le sort d’Hassan aurait été différent » a-t-il martelé.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *