Grève Air France : le mouvement donne de nets signes d’essoufflement

telex

Alors qu’Air France aborde son 12e et 13e jour de grève, jeudi et vendredi, et que deux autres préavis sont déjà déposés pour les 7 et 8 mai, le mouvement donne de nets signes d’essoufflement. Le taux de grévistes chez les pilotes est tombé à 18,8 %, contre 27,2 % lors de la précédente journée de grève du 24 avril et plus de 36 % au plus fort du mouvement.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *